Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Auguste Blanqui

Après des études de droit et de médecine, Louis-Auguste Blanqui (1805-1881) s’est lancé très tôt dans la politique défendant un républicanisme révolutionnaire. Il s’est battu pour des idées neuves à son époque comme le suffrage universel, l’égalité homme/femme, et la suppression du travail des enfants.

Il a diffusé ses idées à travers ses journaux Ni Dieu, ni maître et La Patrie en danger, ainsi qu’à travers de nombreux écrits comme Défense du citoyen Louis-Auguste Blanqui devant la cour d’assises (1832) ; Instruction pour une prise d’armes (1866) ; La Patrie en danger (1871) ; L’Éternité par les astres (1872) et La Critique sociale (1886).

Prônant la révolution par la violence, il fut emprisonné une grande partie de son existence (35 ans), ce qui lui a donné le surnom de « l’Enfermé ».

Il est à l’origine du blanquisme.