VANDERGUCHT

Daniel Vander Gucht

Daniel Vander Gucht, docteur en sociologie, est chef de travaux à l’Université libre de Bruxelles.

Il dirige le groupe de recherche en sociologie de l’art et de la culture (GRESAC) ainsi que la Revue de l’Institut de sociologie.

Il est également responsable des éditions La Lettre volée.

Il a dirigé un grand nombre d’ouvrages collectifs, dont Art et société (Les Éperonniers, 1989), La Mise en scène de l’art contemporain (Les Éperonniers, 1990, avec Nathalie Heinich et André Ducret) et Le Paysage à la croisée des regards (La Lettre volée, 2006, avec Frédéric Varone).

Il est par ailleurs l’auteur de L’Art contemporain au miroir du musée (La Lettre volée, 1999) ; Art et politique (Labor, 2004) ; La Jalousie débarbouillée (Labor, 2005) ; Ecce homo touristicus (Labor, 2006) et L’An passé à Jérusalem (La Lettre volée, 2009).