Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Jean-Pierre Bertrand

Docteur en philosophie et lettres avec une thèse sur Jules Laforgue (1992), Jean-Pierre Bertrand a été chercheur au FNRS de 1992 à 1998. Il est désormais professeur au département de langues et littératures romanes de l’Université de Liège, où il dirige le groupe CoNtextes qui rassemble de nombreux chercheurs en sociologie de la littérature à l’ULg et dans les autres universités francophones belges.

Ses recherches portent essentiellement sur la littérature française (de la fin) du XIXe siècle en France, en Belgique, au Québec. Il travaille dans la perspective de la sociologie de la littérature, de l’histoire littéraire, et plus spécialement de l’histoire des formes poétiques.

Il est notamment l’auteur de Histoire de la littérature française du XIXe siècle avec Alain Vaillant et Philippe Régnier (Nathan, coll. « Nathan Université », 1999). Avec Pascal Durand, il a aussi publié Les Poètes de la modernité, de Baudelaire à Apollinaire (Seuil, coll. « Points-Lettres », 2006). En 2015, il a fait paraître Inventer en littérature. Du poème en prose à l’écriture automatique (Seuil, coll. « Poétique »).

Par ailleurs, il s’est occupé de l’édition de plusieurs volumes de la collection « GF » (Flammarion) parmi lesquels Les Complaintes de Jules Laforgue, Les Lauriers sont coupés d’Édouard Dujardin, Vies imaginaires de Marcel Schwob, ainsi que Paludes d’André Gide, chez Gallimard, dans la collection « Foliothèque ».