Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Thomas Gunzig

Chroniqueur régulier pour plusieurs émissions de radio (RTBF) et pour le journal Le Soir, Thomas Gunzig est une figure médiatique bien connue en Belgique.

Il a commencé son parcours d’écrivain par un recueil de nouvelles, Situation instable penchant vers le mois d’août (J. Grancher, 1993). Ce fut la première étape d’une longue série de publications et de distinctions littéraires.

Depuis lors, il a diversifié ses activités d’écriture, passant de la nouvelle au roman (Mort d’un parfait bilingue, Au diable Vauvert, 2001), de la fiction radiophonique au livre pour la jeunesse (Nom de code : Superpouvoir, Labor, 2004), en passant par la comédie musicale (Belle à mourir, montée au Public en 1999) et le théâtre (Et avec sa queue, il frappe, Au diable Vauvert, 2014).

Il a aussi travaillé avec Jaco Van Dormael sur le scénario du film Le Tout Nouveau Testament, sorti en 2015.

En outre, le travail de Thomas Gunzig comporte un versant pédagogique, via l’animation régulière d’ateliers d’écriture mais aussi à travers des conférences en Belgique et à l’étranger.

Il donne également des cours sur la littérature à l’École nationale supérieure des arts visuels (La Cambre) et sur la mise en récit à l’Institut supérieur Saint-Luc de Bruxelles.

Enfin, Thomas Gunzig s’investit dans la défense des auteurs au sein de la SCAM, dont il a été élu vice-président en 2007.

  • Prix de l’écrivain étudiant de la ville de Bruxelles en 1994 pour Situation instable penchant vers le mois d’août
  • Prix Rossel en 2001 pour Mort d’un parfait bilingue
  • Prix triennal du meilleur roman de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2016 pour Manuel de survie à  l’usage des incapables