Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Dans la peau de Tintin

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-098-9
Format : 17 x 24 cm
Pagination : 336 pages
Prix : 22€
Parution : septembre 2010

Tintin est une peau, une armure, une carapace. Hergé le conçut ainsi, d’abord pour conquérir la jeune femme qu’il aimait, ensuite pour obtenir la reconnaissance sociale dont il avait besoin. Il s’investit si bien dans cette saga qu’elle peut se lire aujourd’hui comme une autobiographie cachée de son créateur. On y retrouve ses peurs, ses blessures secrètes, ses aspirations les plus nobles comme ses désirs les moins avouables. Tout cela forme le terreau sur lequel il bâtit une œuvre complexe, comique, riche en rebondissements et présentée sous une enveloppe enfantine, à la manière des contes de fées du XVIIe siècle.

À la suite d’Hergé, le lecteur est invité à entrer dans la peau de Tintin, pour se sentir plus fort, pour vaincre les peurs de son enfance. La peau de Tintin se fait alors corps collectif et le petit reporter acquiert le statut d’un mythe. Ce mythe nouveau permet à ceux qui y participent de se reconnaître entre eux comme des frères unys et de solidifier leur rapport au monde contemporain, un rapport souvent fondé sur l’inquiétude et le défi.

Enfin, ce volume s’attache à éclaircir une situation paradoxale : qu’arrive-t-il lorsque les ayants droit se sentent eux-mêmes exclus de la peau de Tintin, qu’ils ne comprennent ni la force ni la spécificité de ce mythe, perpétué hors de leur contrôle ? Le danger est grand qu’ils cherchent à réduire le personnage d’Hergé au statut d’une marque commerciale, de façon à regagner le contrôle d’un produit dont ils se veulent les propriétaires exclusifs et jaloux.

La Vie Littéraire

« Véritable réévaluation de la destinée d’un certain Georges Remi à l’aune de chacune des aventures qu’il fit vivre à son petit héros, l’ouvrage nous plonge au cœur des processus de la création hergéenne. Un univers nourri de rêves et de blessures, qu’Apostolidès prend le parti de sonder via autant de micro-lectures psychanalytiques. »

Frédéric Saenen, La Vie Littéraire

Le Vif/L’Express

« Jean-Marie Apostolidès signe un ouvrage majeur sur l’univers d’Hergé. Enquête approfondie, Dans la peau de Tintin explique comment le père du petit reporter a nourri sa création de ses doutes, de ses blessures. Le livre cible aussi la gestion de ses héritiers. »

Le Vif / L’Express, 13 septembre 2010

La Libre Belgique

« Jean-Marie Apostolidès […] publie un ouvrage étourdissant, aussi documenté que pénétrant, voire audacieux dans sa “lecture” de la vie d’un artiste de génie et de ses personnages. […] Dans la peau de Tintin est un ouvrage d’interprétation, riche en explications et commentaires qu’applaudiront les uns mais qui en agaceront d’autres ou les laisseront sceptiques. Davantage que psychanalytique (encore que), l’érudit professeur Apostolidès fait ici, insiste-t-il, œuvre purement sociologique. »

Francis Matthys, La Libre Belgique, 20 septembre 2010

Lire l’article complet sur le site de La Libre Belgique

Le blog de Jean-Pierre Longre

« L’enjeu ? “Risquer une lecture autobiographique des aventures” de Tintin. Le pari est risqué, et tenu. Jean-Marie Apostolidès, en vingt-cinq chapitres très documentés, bourrés de références, n’occulte rien, ou plutôt fait surgir, d’une manière parfois audacieuse mais toujours séduisante, ce qui restait occulté – tout en laissant deviner que le chantier reste ouvert. […] Analyses convaincantes, exemples probants, Dans la peau de Tintin, qui ouvre aussi la réflexion sur la postérité de l’œuvre d’Hergé, est, dans la perspective psychanalytique,  une somme aux résonances multiples, qu’il faut prendre le temps de méditer si l’on veut mesurer la portée des aventures du “petit reporter”, et ainsi renouveler le plaisir que procure leur lecture. »

Jean-Pierre Longre, Le blog de Jean-Pierre Longre, 27 septembre 2010

Lire l’article complet sur le blog de Jean-Pierre Longre

CritiquesLibres.com

« Une vision enrichissante du mythe Tintin qui aide aussi à comprendre pourquoi les actuels héritiers ne sont plus en phase avec ce héros “vierge” qui ne correspond pas à leur vision du monde. En seraient-ils jaloux au point de vouloir le faire taire ? On peut se poser la question et l’ouvrage complet et documenté d’Apostolidès ne plaide pas vraiment en leur faveur mais apporte beaucoup d’humanité et de sensibilité à l’homme qu’était Hergé, en dépit de ses erreurs de jugement. À lire ! »

Sahkti, CritiquesLibres.com, 12 octobre 2010

Le Nouvel Obs

« La biographie est riche, plaisante, et ce livre fera référence. »

Laure Garcia, Le Nouvel Obs, 14 octobre 2010

Bodoï

« Usant d’une langue claire, il analyse le corps du héros, évoque l’enfance de George Rémi et ses “blessures secrètes”, creuse les influences d’Hergé […]. En abordant certains personnages ou lieux (Haddock, Rastapopoulos, Tchang, Moulinsart…), c’est un passionnant portrait en creux, celui d’un créateur tourmenté, que dresse Jean-Marie Apostolidès. »

Bodoï, 22 octobre 2010

Métro

« Dans son imposant travail, le tintinologue confirmé qu’est Jean-Marie Apostolidès met en parallèle la vie d’Hergé et l’évolution de l’œuvre du maître de la ligne claire. À l’aide d’une démarche profondément psychologique et psychanalytique, l’auteur tente de démontrer que les albums de Tintin seraient une biographie cachée d’Hergé. La mise en abîme des relations entre les personnages fictifs donne parfois le vertige. »

Métro, 2 novembre 2010

L’Avis des bulles

« Dans la peau de Tintin est une brillante étude de Jean-Marie Apostolidès sur l’appropriation de l’univers de Tintin par le public mais surtout par Hergé lui-même. »

Jean-Charles Andrieu de Levis, L’Avis des bulles, février 2011

Lectures

« Une somme indispensable révélant une multitude d’informations, de détails, de découvertes, d’analyses, de jugements tous plus passionnants les uns que les autres. Ecrite très agréablement et spirituellement. Claire, lisible et compréhensible pour tous, même au niveau de son approche psychanalytique. »

Franz Vancauwenbergh, Lectures, mars-avril 2011

RTBF – La Première (Par Ouï-Dire)

À l’occasion des 30 ans de la mort d’Hergé, la radio La Première a rediffusé un bel entretien avec Jean-Marie Apostolidès à propos de Dans la peau de Tintin, le 5 mars 2013.