KrollebitchesCOUVUNE

Krollebitches

Souvenirs même pas en bande dessinée

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-456-7
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 176 pages
Prix : 17€
Parution : avril 2017

Krollebitches : du dialecte bruxellois crolle (boucle) et du néerlandais beetje (un peu). Popularisé (et peut-être inventé) par Franquin, ce mot désigne l’ensemble des signes graphiques caractéristiques de la bande dessinée : traits de vitesse, gouttes de sueur, spirales d’étourdissement ou de folie, etc. Ces signes particuliers constituent une des caractéristiques essentielles du langage de la bande dessinée.

Krollebitches-detail

Avec Krollebitches, Souvenirs même pas en bande dessinée, Jean-Christophe Menu nous fait revivre les chocs qui ont éveillé sa passion pour la bande dessinée durant l’enfance, l’adolescence, puis les sulfureuses « apparitions » du 9e Art adulte naissant, qui vont s’ajouter à ses premières aspirations.

Le fondateur de L’Association et de l’OuBaPo a suivi toutes les étapes propres à sa génération, de Spirou et Tintin, à Fluide Glacial et Métal Hurlant, jusqu’au premier fanzine où s’arrêtent ces souvenirs. En plongeant dans sa mémoire et ses livres accumulés, Menu comprend peu à peu ce qui l’a construit, comme auteur et comme éditeur. À travers ses phases historiques successives, la bande dessinée a agi pour lui comme une instance subversive et salvatrice.

Radio P.FM (Easy Rider)

Olivier Valerio chronique avec beaucoup d’enthousiasme le livre de Jean-Christophe Menu, Krollebitches, le 26 mars 2017 (à partir de 47′).

Écouter la séquence sur le site Radio P.FM

ActuaBD

« Ces “souvenirs même pas en bande dessinée” ont une vertu cardinale : ils retracent les souvenirs de lecture d’un passionné de bande dessinée qui va être le principal animateur d’une production alternative qui émerge autour de L’Association dans les années 1990-2000. Avec en titre un mot bruxellois qui signifie “petite boucle” et qui désigne l’effet de vitesse utilisé par les tenants de la Ligne claire. Un hommage à l’École belge finalement pas si surprenant de la part du fondateur de L’Association. »

Didier Pasamonik, ActuaBD, 30 mars 2017

Lire l’article complet sur le site de ActuaBD

dBD Magazine

« Jean-Christophe Menu revient sur les récits et albums qui l’ont construit adolescent, puis qui lui ont donné l’envie d’en éditer. Ses souvenirs se portent vers des journaux Spirou, Tintin, Fluide glacial, Métal hurlant, les fanzines, etc. Le parcours d’un enfant de la balle… »

Frédéric Bosser, dBD Magazine, avril 2017

Afficher l’article complet

Zoo

« À travers ce texte, c’est à la fois le témoignage d’une époque (les années 70-80) et une page d’histoire du 9e Art franco-belge qui est tournée, souvent de manière érudite. »

Thierry Lemaire, Zoo, printemps 2017

Afficher l’article complet

France Culture (Mauvais genres)

Pacôme Thiellement chronique Krollebitches dans l’émission « Mauvais genres » de François Angelier consacrée à Claro, à l’occasion notamment de la publication, aux éditions Inculte, de son nouvel ouvrage Hors du charnier natal, le 8 avril 2017.

Écouter la séquence sur le site de France Culture

Libération

« L’auteur et cofondateur de l’Association, mis théâtralement dehors en 2011 de cette maison qui ne fait plus rien d’intéressant depuis, a toujours réfléchi autour de l’illustration, théorisant un art parfois méprisé, notamment dans sa thèse, passionnante et accessible pour les béotiens, la Bande dessinée et son double. Dans Krollebitches, il revient sur son enfance et sur ses premières expériences sensibles avec Tintin, Spirou, Lucky Luke, etc. »

Quentin Girard, Libération, 14 avril 2017

Lire l’article complet sur le site de Libération

Blog Klare lijn international

« Et force est de constater que la plupart des bandes dessinées qui ont éveillé en lui le goût de créer des cases, des planches, des albums et ensuite d’être auteur et éditeur sont des œuvres de l’école belge publiées dans Spirou ou Tintin. Et parmi les tenants de la ligne claire qu’il convoque dans son Panthéon personnel, quelle n’est pas notre surprise de relever un attachement tout particulier de l’auteur pour La Clef de Bronze, l’un des épisodes de Bob et Bobette et Monsieur Lambique publié par Willy Vandersteen dans le journal Tintin ! […] Au-delà de l’intérêt qu’il présente pour tout amateur de l’œuvre de Menu, Krollebitches nous invite à un voyage dans le temps en nous questionnant par effet-miroir sur l’origine de notre propre passion pour la bande dessinée et l’élément déclencheur de la mécanique infernale. »

Jean-Bernard Lauze, Blog Klare lijn international, 17 avril 2017

Lire l’article complet sur le blog Klare lijn international

BDGest’

« Vif et rempli d’esprit, le texte se lit avec un double sourire aux lèvres. Un de connivence face aux réminiscences de l’émotion provoquée par la découverte d’une bande chérie et un autre plus moqueur ou interrogatif quand un Menu, alors âgé de huit ans, décrit ses doutes sur tel ou tel type de narration ou d’encrage. Au final, entières, sans concession, mais infiniment touchantes, ce Krollebitches porte la marque d’un homme écorché, certain de son omniscience d’artiste. D’un autre côté, que ne ferions-nous pas pour défendre les dernières nouveautés de nos auteurs préférés ? »

A. Perroud, BDGest’, 20 avril 2017

Lire l’article complet sur le site de BDGest’

Derniers événements du livre

23/04/2017 → 25/04/2017
Paris
Signature/Rencontre

Dernières actualités du livre

Sur le site ActuaBD, Didier Pasamonik s’attarde sur le dernier livre de Jean-Christophe Menu : Krollebitches. Souvenirs même pas en bande dessinée qui “retracent les expériences de lecture d’un passionné de bande dessinée qui va être le principal animateur d’une production alternative qui émerge autour de L’Association dans les années 1990-2000”.