Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

La Novellisation

Du film au roman

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-056-9
Format : 17 x 24 cm
Pagination : 240 pages
Prix : 22€
Parution : octobre 2008

On appelle « novellisation » le genre qui adapte un film original sous forme romanesque. Ce genre, confondu souvent avec le scénario et limité à tort à certains produits dérivés des grandes machines hollywoodiennes, est en fait aussi ancien que le cinéma lui-même, et la France a joué un rôle clé dans son développement.

L’ambition de ce livre est non seulement de décrire les transformations de ce genre, qui permet de jeter une nouvelle lumière sur les rapports entre cinéma et société, mais aussi et surtout de relire un certain nombre de classiques français, du Jeanne d’Arc de Dreyer aux Vacances de Monsieur Hulot de Tati, de J’irai cracher sur vos tombes à La Vie de Jésus de Bruno Dumont par exemple.

Ce livre, abondamment illustré, révèle ainsi la diversité fascinante des échanges entre cinéma et littérature.

La Libre Belgique

« Un essai qui incite à relire le cinéma. »

Alain Lorfèvre, La Libre Belgique, 12 novembre 2008

Médiatiques

« Voici donc un ouvrage essentiel pour la connaissance de la novellisation, en soi, mais aussi pour la redéfinition, à laquelle il oblige, des genres, des catégories littéraires, cinématographiques, esthétiques. En cela, il donne donc autant à voir qu’à penser. »

Marc Lits, Médiatiques, décembre 2008

Les Inrocks

« En retraçant l’histoire de cette pratique, Jan Baetens la fait remonter aux origines du cinéma ou presque : le premier exemple qu’il a pu retrouver date de 1913. Ce que cet enseignant et poète montre fort bien dans ce livre, le premier à se pencher sur ce genre, c’est que la novellisation est au coeur des rapports entre cinéma et littérature Qu’elle a permis à ces deux arts d’influer l’un sur l’autre et de penser leurs rapports. Jan Baetens prouve surtout que la novellisation a toujours été dictée par une nécessité, quelle qu’elle soit. »

Raphaëlle Leyris, Les Inrocks, 16 décembre 2008

Roman 20/50

« Jan Baetens est un poéticien, qui dégage la spécificité des arts (cinéma et littérature) et, à l’intérieur de ceux-ci, des genres (cinéma muet et cinéma parlant ; roman et poésie) et des sous-genres (“serials” de Feuillade et “film d’art” ; “ciné-romans” et “films racontés”). Il est aussi un historien dans trois domaines : d’abord, l’édition (rivalité de Gallimard avec des éditeurs plus populaires tels que Fayard et Tallandier ; collection “Romans-Choc” chez Seghers, qui insiste sur le thème de la jeunesse), puis le cinéma dans son évolution générale et ses réalisations particulières (les analyses de la deuxième partie constituent de véritables dossiers sur l’histoire des films, en particulier de J’irai cracher sur vos tombes) et, enfin, la littérature, qu’elle soit populaire ou plus élitiste. Il est enfin un théoricien et un sociologue de la réception des œuvres (mutations des manières de voir un film provoquées par la nature des DVD, avec leurs bonus, et avec l’inclusion de scènes tournées mais non retenues dans le film passé en salle, et par leur utilisation qui peut être fragmentée). Jan Baetens, dans un style à la fois technique et clair, ne se contente donc pas de nous éclairer sur la novellisation, sous-genre littéraire méconnu, mais il nous aide aussi à comprendre les évolutions artistiques et technologiques de notre société. »

Paul Renard, Roman 20/50, 2009

Fabula

« Nul besoin d’être spécialiste en adaptation, récits filmiques et autres théories pour apprécier cet ouvrage qui, par son abondante illustration (quoique en noir et blanc) et les lectures singulières que son auteur propose des œuvres étudiées, se laisse lire comme les œuvres qu’il décrit. »

Nathalie Maroun, Fabula, 11 janvier 2009

Lire l’article complet sur le site de Fabula