Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

L’Âge d’or de la bande dessinée belge

La collection du Musée des Beaux-Arts de Liège

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-232-7
Format : 24 x 32 cm
Pagination : 96 pages
Prix : 19.50€
Parution : janvier 2015

Le Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL), en Belgique, possède une collection de planches originales de bande dessinée recelant quelques trésors exceptionnels. Les signatures les plus exemplaires de l’âge d’or de la bande dessinée belge s’y côtoient : Hergé, Jacobs, Franquin, Morris, Peyo, Tillieux, Will, Macherot, Martin, Hermann, Comès, Graton, Sirius et bien d’autres encore. Des noms qui font rêver.

Le livre retrace d’abord la genèse de la collection. Puis José-Louis Bocquet la replace dans le contexte historique de la BD franco-belge, Didier Pasamonik se penche sur la marchandisation des originaux et Thierry Bellefroid s’interroge sur le devenir de la planche lorsqu’on l’expose. Enfin, une vingtaine d’auteurs belges contemporains s’approprient la collection, jetant un regard personnel sur l’un de ses trésors.

Richement illustré, le livre est donc à la fois un catalogue patrimonial et un dialogue entre le passé et le présent de la bande dessinée.

La naissance d’une collection

Carmen Genten, Conservatrice au BAL – Musée des Beaux-Arts de Liège

La bande dessinée belgo-française, un aperçu historique

José-Louis Bocquet

La BD comme art. Brève histoire de l’original et de sa valeur dans l’espace francophone

Didier Pasamonik

Comment montrer la bande dessinée ?

Thiery Bellefroid

Regards sur la collection

Olivier Grenson, Silence (planche 66), de Comès
Sergio Salma, Silence (planche 49), de Comès
Thiery Bouüaert, M. Rectitude et Génial Olivier – La « Coupe » de l’année (planche 1), de Devos
Yslaire, Gaston Lagaffe – Un Gaffeur sachant gaffer (planche 512), de Franquin
Denis Lapière, Michel Vaillant – Cauchemar (planche 46), de Jean Graton
William Henne, Les Aventures de Tintin – On a marché sur la lune (planche 13), de Hergé
Sacha Goerg, Les Aventures de Tintin – On a marché sur la lune (planche 35), de Hergé
Jean-Marie Derscheid, Comanche – Les Loups du Wyoming (planche 15), de Hermann
Frank Pé, Bernard Prince – La Forteresse des brumes (planche 7), de Hermann
Alain Goffin, Blake et Mortimer – La Marque jaune (planche 26), de Edgar Pierre Jacobs
Pierre Bailly, Lucky Luke – Tortillas pour les Daltons (planche 19), de Morris
Max de Radiguès, Johan et Pirlouit – Le Sortilège de Maltrochu (planche 49), de Peyo
François Schuiten, Les Timour – La Tribu de l’homme rouge (planche 15), de Sirius
Claude Renard, Gil Jourdan – Le Chinois à deux roues (planche 20), de Tillieux
Frédéric Niffle, Gil Jourdan – Popaïne et vieux tableaux (planche 42), de Tillieux
Renaud De Heyn, Isabelle – L’Astragale de Cassiopée (planche 36), de Will
Dany, Tif et Tondu – Les Ressuscités (planche 5), de Will

Table des illustrations

Les autres planches de bande dessinée de la collection du Musée des Beaux-Arts de Liège

BDZoom.com

« Thierry Bellefroid, journaliste à la télévision belge […] et spécialiste reconnu du 9e art, a réuni une vingtaine d’intervenants dont des esthètes érudits du domaine (comme José-Louis Bocquet, Didier Pasamonik…). Ces derniers retracent la genèse de la collection, la replacent dans le contexte historique de la BD franco-belge ou se penchent sur la marchandisation des originaux, tout en s’interrogeant sur le devenir de la planche lorsqu’on l’expose. Mais le principal intérêt de cet ouvrage, richement illustré par de magnifiques reproductions, est d’avoir laissé libre cours à la parole d’auteurs belges qui se sont approprié la collection en jetant un regard, plus personnel, sur l’un ou l’autre de ses trésors […]. Un dialogue vraiment réussi entre passé, présent et futur de notre moyen d’expression préféré. »

Gilles Ratier, BDZoom.com, 6 janvier 2015

Lire l’article complet sur le site BDZoom.com

Parutions.com

« C’est ce panthéon du neuvième art qui est rassemblé dans la collection, et en voilà dix-sept planches commentées directement par des auteurs d’aujourd’hui. Quelques têtes d’affiches, mais aussi des auteurs moins médiatiques, représentatifs de l’édition alternative ou acteurs internes du milieu. Les commentaires méritent le détour, car les dessinateurs savent aussi écrire et ont forcément une approche du médium plus viscérale que la plupart des critiques. Ils s’attachent plus que d’autres au trait, au découpage, à la vision plastique de l’original, quitte à laisser au second plan une lecture narrative de l’œuvre. […] Pas seulement catalogue, le beau livre s’ouvre sur quatre articles de fond de journalistes belges. Les sujets traités ne sont pas spécialement novateurs, mais ils bénéficient d’un regard un peu différent. […] Plus que l’âge d’or de la bande dessinée belge, c’est tout notre lien aux fondamentaux de la bande dessinée franco-wallone (pardon, wallon-française) qui est mis en avant. »

Clément Lemoine, Parutions.com, 6 janvier 2015

Lire l’article complet sur le site Parutions.com

BDGest’

« Superbement réalisé (papier et impression de qualité), L’Âge d’or de la bande dessinée belge devrait séduire les aficionados du phylactère et, qui sait, provoquer des vocations au-delà du cercle des bédéphiles avertis. »

A. Perroud, BDGest’, 8 janvier 2015

Lire l’article complet sur le site de BDGest’

Tribune de Genève

« Si d’aventure vos pas vous mènent du côté de Liège, en Belgique, un détour par le Musée des Beaux-Arts s’impose. L’institution possède une brassée de planches originales de haut vol, dont une – mythique – de La marque jaune, d’Edgar P. Jacobs. Hergé fait aussi partie du lot. Un ouvrage collectif retrace la genèse de cette collection et en porfite pour s’intéresser à la marchandisation galopante des originaux de BD, ainsi que sur la manière de les exposer. […] Une vingtaine d’auteurs enfin s’approprient ces trésors en y jetant un regard éclairé. »

Philippe Muri, Tribune de Genève, 10 janvier 2015

Afficher l’article complet

ActuaBD

« Le BAL, et on ne peut que l’en féliciter, n’a pas voulu se contenter d’un simple catalogue érudit, comme bien des musées en produisent, généralement aussi descriptif que rébarbatif. Ce volume, richement illustré (une planche reproduite toute les deux pages en moyenne), regroupe également différents articles éclairant et contextualisant ces originaux, de manière concise, claire et intelligente. […] Que vous soyez intéressé par le regard d’auteurs contemporains sur leurs aînés, par des analyses de l’histoire, de la marchandisation ou de l’exposition de la bande dessinée, ou que vous souhaitiez simplement contempler posément des originaux splendides, cet ouvrage est fait pour vous ! »

Tristan Martine, ActuaBD, 12 janvier 2015

Lire l’article complet sur le site de ActuaB

RTBF – La Une (JT 13h)

La collection exceptionnelle de planches originales, signées par les plus grands de la BD, qui est conservée depuis plus de 40 ans au Musée des Beaux-Arts de Liège et le livre L’Âge d’or de la bande dessinée belge qui raconte leur histoire sont abordés dans le journal télévisé de 13h sur la Une (RTBF), le 15 janvier 2015.

Voir la reportage sur le site de la RTBF

La Libre Belgique

« L’ouvrage s’enrichit, d’une part, d’études remarquables dues à Carmen Genten, conservatrice du Musée, José-Louis Bocquet, Didier Pasamonik et Thierry Bellefroid; d’autre part, des contributeurs posent un regard personnel sur des pièces de cette collection exceptionnelle: citons Olivier Grenson, Yslaire, Denis Lapière, Jean-Marie Dersheid, Alain Goffin, Pierre Bailly, François Schuiten, Claude Renard, Frédéric Niffle, Dany, etc. »

Francis Matthys, La Libre Belgique, 20 janvier 2015

Afficher l’article complet

Gazette de Liège

« Cet ouvrage, richement illustré et imprimé sur papier glacé, est à conseiller. Il offre un témoignage de première main sur ce patrimoine culturel belge et en offre une vision tant intellectuelle que grand public. »

Isabelle Lemaire, Gazette de Liège, 20 janvier 2015

Afficher l’article complet

Zoo

« On trouve un peu de tout dans ce livre. L’historique de la création du fonds de planches de BD au Musée des Beaux-Arts de Liège, un aperçu chronologique de la BD belgo-française (notez la nuance), une réflexion sur la valeur des originaux, une analyse sur la façon d’exposer la bande dessinée et enfin 17 planches du fonds susnommé commentées par des auteurs actuels. Cette diversité met en valeur la collection du Musée des Beaux-Arts de Liège et promet une lecture où chacun peut picorer à son rythme et à son goût. Très intéressant malgré ce côté bric-à-brac. »

Thierry Lemaire, Zoo, janvier-février 2015

Afficher l’article complet

dBD

« Passée la présentation par la conservatrice du musée, on pourra découvrir une Histoire de la BD francophone belge en approfondissant la lecture d’une planche, son histoire au travers l’âge d’or jusqu’à son exposition-vente aujourd’hui dans les galeries d’art et les salles de vente où les cotes des auteurs s’envolent. On y retrouvera et admirera des auteurs oubliés mais talentueux, des maîtres, on y lira des anecdotes et des ressources. »

Marie Moinard, dBD, février 2015

Afficher l’article complet

Webmag Underground Society

« Alors qu’il sort de plus en plus d’ouvrages montrant la richesse de la BD sous diverses formes et études, l’éditeur Les Impressions Nouvelles via Thierry Bellefroid pour la coordination ont voulu allait plus loin dans cette thématique qu’est de montrer la planche originale de l’auteur dans son seul contexte, pour l’étudier et lui donner un sens d’exister sous la forme de papier au vu de l’intérêt qu’elle offre lors de ventes aux enchères qui voit les prix s’envoler ses derniers temps. […] Album complet à la mise en page simple et aérée, mais doté d’un grand format (24×32) pour mieux apprécier la reproduction des planches, le livre L’Âge d’or de la bande dessinée belge est un formidable témoignage d’une collection variée, (qui pourra être transmise aux générations futures) et bien sûr qui plaira aux passionnés de BD. »

Philippe Duarte, Webmag Underground Society, mars 2015

Lire l’article complet sur le site du webmag Underground Society

BSC news

« Illustré à souhait, il évoque au pas de charge les grandes périodes de la BD “belgo-française” et de ses mutations économiques, souvent accomplies dans le sillage de Paris, montrant comment la fréquentation contre nature du monde de l’art marchand a engendré la mise en place de stratégies ourdies par les Machiavel de la phynance. »

Pascal Baronheid, BSC news, 3 avril 2015

Lire l’article complet sur le site de BSC news

L’Écho

« Toutes ces planches (à l’exception d’un bijou signé Hausmann crayonné en couleur) sont présentées dans la pureté de l’encrage noir et blanc. Elles montrent l’immense talent des dessinateurs dont le dessin suffit à lui-même. C’est admirable pour Hergé, ]acobs ou Morris, mais dans des styles totalement différents, ce l’est tout autant pour des œuvres de Herman (Jeremiah), de Martin (Alix) ou de l’injustement oublié Craenhals (Chevalier Ardent), sans oublier Tillieux ou Cormès, le maître du noir et blanc. »

Laurent Fabri, L’Écho, 23 juin 2015

Afficher le PDF de l’article complet