Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Nietzsche et les oiseaux

Les petits dieux 9

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 2-906131-49-0
Format : 12.5 x 17 cm
Pagination : 48 pages
Prix : 6€
Parution : juin 2002

Nietzsche évoque les bêtes de son œuvre, des sangsues du savoir à l’aigle du soleil. Il reconnaît que ses métaphores étaient exsangues, que lui-même n’avait plus de corps, et qu’il fallut la maladie pour se remettre à respirer. Dès lors, ses amours se raniment, depuis la Cosima de Wagner qu’il courtisa grâce à un perroquet, jusqu’à Lou Salomé, qu’il tenta d’arracher à ses bichons. Mais à présent, le philosophe a cessé de souffrir par ces femmes, et de parler, il peut écouter les oiseaux, et chanter pour les chevaux.

Critiqueslibres.com

« Cinquante pages de tendresse et d’affection dédiées à un philosophe que Sandrine Willems dépeint sous un jour diamétralement opposé à l’austérité que l’on associe généralement à l’image de Nietzsche. […] Une folie douce au fil des pages, un récit de qualité à lire et relire pour l’humanité et la poésie qu’il contient. »

Sahkti, CritiquesLibres.com, 30 janvier 2006

Lire l’article complet sur le site CritiquesLibres.com