Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Portier de nuit

Liliana Cavani

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-899-2
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 224 pages
Prix : 20€
Parution : septembre 2021

Cet essai interroge Portier de nuit un film culte, chef-d’œuvre de la cinéaste, qui suscita bien des controverses à sa sortie en 1974. Il questionne l’esthétique de Liliana Cavani, la lecture qu’elle produit du nazisme, le lien d’amour qui lie un ancien bourreau et sa victime. à partir de la notion de « zone grise » forgée par Primo Levi, il ausculte la figuration des pulsions, les dédales de la mémoire, la représentation de situations extrêmes ainsi que le jeu transcendant de Charlotte Rampling et Dirk Bogarde.

En analysant Portier de nuit, le livre approche l’œuvre d’une cinéaste que Pasolini qualifiait                  d’« hérétique et de révolutionnaire ». La caméra de Cavani sonde les mouvements du désir, des forces transgressives et les points de crise de l’Histoire.

Café Valpins

« Véronique Bergen : une passion simple dans le cercle halluciné de la nuit. » 

Jean-Paul Gavard-Perret, Café Valpins, 22 août 2021

LIRE L’ARTICLE COMPLET de Café Valpins

De l’art helvétique contemporain

« Véronique Bergen toujours brillante dans son écriture et sa pensée pousse plus loin les analyses sur ce film et son incandescence aussi érotique que tragique. » 

Jean-Paul Gavard-Perret, De l’art helvétique contemporain, 21 août 2021

LIRE L’ARTICLE COMPLET de L’Art helvétique contemporain

Le littéraire

« Véro­nique Ber­gen, par la clarté de son écri­ture miroir de son intel­li­gence, pro­pose un livre majeur sur le film de Liliana Cavani Por­tier de nuit» 

Jean-Paul Gavard-Perret, Le littéraire, 22 août 2021

LIRE L’ARTICLE COMPLET dU littéraire

La Libre Belgique

« Véronique Bergen analyse magistralement Portier de nuit de Liliana Cavani. » 

Francis Matthys, La Libre Belgique, 8 septembre 2021

Lire l’article complet de la libre belgique

Le Carnet et les Instants

« Véronique Bergen propose une réflexion éblouissante à partir de la trame thématique d’un film-culte qui fit scandale au moment de sa diffusion (1974) : Portier de nuit de Liliana Cavani, réalisatrice qui, dans la plupart de ses films, s’attache à décrire la complexité des sentiments amoureux, les zones d’ombre de l’être humain, englué dans des situations historiques, politiques ou sociales troublées. »

Éric Brogniet, Le Carnet et les Instants, 21 septembre 2021

LIRE L’ARTICLE DU BLOG LE CARNET ET LES INSTANTS