Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Tu vas aimer notre froid

Un hiver en Yakoutie

Domaine(s) :
Thème(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-579-3
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 176 pages
Prix : 16€
Parution : février 2018

Harold Schuiten a vécu pendant un an une expérience insolite sinon extravagante : enseigner le français dans des villages de Yakoutie, la région la plus glaciale de la planète. Il raconte cette aventure avec fraîcheur et drôlerie. Tu vas aimer notre froid porte un regard de candide sur une Sibérie perdue, loin de Saint-Pétersbourg et de Moscou, en Yakoutie, dans les confins insondables du plus grand pays du monde.

« La taïga, c’est là où je vais, une forêt infinie en Russie. Pas n’importe quelle taïga mais la plus froide du globe, en République de Sakha. Des gens y vivent et désirent apprendre le français. Là-bas, il y a des années, ils ont ouvert une école belge, une école Sakha-belge. Ainsi est né le “programme” qui envoie des enseignants dans ces bois gelés, sous ces ciels purs à -57 degrés. C’est là que j’interviens. Non pas que je me sente une âme de missionnaire de l’enseignement ou un esprit charitable quelconque, mais tout cela m’intrigue. Je vais donc aller vérifier si ça existe vraiment. Car si vraiment, “ça” existe, alors il faut en laisser une trace écrite. C’est impératif. »

La Libre Belgique

« “Ce bain de l’Épiphanie, je l’ai fait aussi ! Le père de la famille d’accueil où je logeais était le champion national d’immersion dans l’eau glacée ! Donc, il m’a proposé de faire ce plongeon dans le fleuve Lena, à Yakoutsk. Mais je ne suis pas resté longtemps !”, se souvient le jeune Belge Harold Schuiten, qui a séjourné sept mois dans la région et vient d’en tirer un ouvrage Tu vas aimer notre froid. Un hiver en Yakoutie. En 2012, à la suite d’une candidature quelque peu surréaliste, cet historien de formation est devenu professeur de français à l’école belge de Sakha, “l’école Sakha-belge”, à Kepteni, un village de quelques centaines d’habitants entouré de forêts dans la taïga sibérienne. »

Sophie Devillers, La Libre Belgique, 19 janvier 2018

Afficher le PDF de l’article complet

BX1 (LCR)

Harold Schuiten est l’invité de David Courier dans son émission « Le Cour(r)ier recommandé » sur la chaîne de télévision régionale francophone de Bruxelles pour parler de son nouveau livre et de son coup de cœur culturel du moment, le 6 février 2018.

Voir l’émission sur le site de BX1

RCF Bruxelles

Frédéric Ronsse, libraire à Flagey, endosse sa nouvelle casquette de chroniqueur radio en parlant, pour sa première intervention sur les ondes de RCF Bruxelles, du premier livre d’Harold Schuiten, le 6 février 2018.

Réécouter la chronique littéraire sur le site de Vocaroo

Blog LU cie & co

« Tu vas aimer notre froid est un livre attachant par le respect qu’il porte aux personnes rencontrées, drôle quand le narrateur explique par le menu sa vie dans le (grand) froid, intéressant quand il confronte les certitudes et les doutes d’ici à celles et ceux de là-bas, instructif dans sa manière de rappeler des tas d’éléments de l’histoire récente. »

Lucie Cauwe, Blog LU cie & co, 14 février 2018

Lire l’article complet sur le blog LU cie & co

Bela

Que font les autrices et les auteurs à la Foire du livre de Bruxelles ? De quoi ont-ils/elles besoin pour faire leur métier ? Harold Schuiten répond sur le pouce le vendredi 24 février à Maud Joiret de Bela sur le stand de la Maison des Auteurs (ça rend curieux !).

Voir l’interview sur le site de Bela

Actu-TV

Harold Schuiten apparaît à la 28e minute de l’émission du dimanche 4 mars de Actu-TV, une heure d’infos inédites sur la littérature et les arts associés.

Voir l’émission sur Youtube

Le Carnet et les Instants

« Harold Schuiten décrit un monde du paradoxe que le froid conserve hors du temps et rend à la fois invivable et habitable, un monde que le réchauffement climatique menace de disparition, puisque toute remontée de la température provoquerait son engloutissement dans la tourbe. Le récit de voyage prend souvent un tour documentaire pour faire connaître au lecteur ce pays, ses coutumes et ses habitants. Au fil des pages du journal s’égrènent de brèves descriptions qui frappent l’imaginaire, des anecdotes drôles ou insolites. On peut toutefois regretter que cette intention didactique donne lieu un peu trop souvent à des digressions sur la mentalité russe, l’industrie, l’Histoire et la politique. Les moments où Harold Schuiten adopte la posture d’un candide au pays des yakoutes offrent par contre des passages savoureux portés par un style fluide et efficace ponctué de formules percutantes. »

François-Xavier Lavenne, Le Carnet et les Instants, 6 mars 2018

Lire l’article complet sur le site du Carnet et les Instants

Blog Félicie {lit}… Aussi

« En résumé, je ne peux être que conquise par ce témoignage drôle, intime, authentique et aventureux. Je découvre un auteur à la plume humoristique et doté d’un franc parler très sympathique. Je ne sors pas de ma zone de confort ok, mais j’ai vraiment beaucoup aimé ! »

Florence Guillaume, Blog Félicie {lit}… Aussi, 11 mars 2018

Lire l’article complet sur le blog Félicie {lit}… Aussi

Le Figaro Magazine

« Un personnage houellebecquien, belge de surcroît, qui ne sait plus quoi faire de sa vie et tombe sur une annonce insolite : on cherche un professeur de français, mais pas n’importe où… En Yakoutie, à l’extrême nord-est de la Sibérie, ancienne terre de goulags, et probablement la région peuplée la plus froide du monde. […] Dans une baraque avec un carreau cassé, il affronte le froid dément, son nez gèle et devient noir (“rien de grave”, dit-il), boit des bières, mange en permanence de la viande ou du poisson congelé naturellement, et entasse ses crottes sur une déchetterie humaine qui prend des formes de stalactites Dépaysement garanti. »

Nicolas Ungemuth, Le Figaro Magazine, 23-24 mars 2018

Afficher l’article complet

RTBF – La deux (Livrés à domicile)

Harold Schuiten est invité à l’Institut provincial d’enseignement secondaire de Hesbaye (Liège) pour raconter son expérience insolite en Yakoutie dans un numéro spécial école de « Livrés à domicile » diffusé sur La deux (RTBF) le lundi 26 mars 2018.

Voir l’émission sur le site Auvio de la RTBF

RTBF – La 1ère (Les Belges du bout du monde)

Le 8 avril 2018, à l’occasion de la Pâques orthodoxe, Adrien Joveneau vous emmena en Russie à la découverte d’un désert gelé dans lequel un Belge du bout du monde a posé le pied il y a 6 ans déjà.

Écouter le podcast de l’émission sur le site de la RTBF

RTBF – La 1ère (Entrez sans frapper)

Le 20 avril 2018, Myriam Leroy fait une chronique dithyrambique dans l’émission de Jérôme Colin (à partir de 1h22) sur La 1ère du livre d’Harold Schuiten qu’elle a découvert in extremis grâce à une rencontre fortuite dans un café bruxellois.

Écouter la chronique sur le site de la RTBF

Derniers événements du livre

04/05/2018
Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
Signature/Rencontre
01/02/2018
Librairies Flagey à Bruxelles
Signature/Rencontre

Dernières actualités du livre

La presse salue avec grand enthousiasme la sortie en librairie de Tu vas aimer notre froid. Un hiver en Yakoutie d’Harold Schuiten avec un article dans La Libre Belgique, une interview dans l’émission “Le Cour(r)ier recommandé” sur BX1, une intervention dans “Les Belges du bout du monde” sur La 1ère-RTBF, une invitation dans “Livrés à domicile” sur La deux-RTBF.