Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Blog L'enfance de l'art
1 juillet 2016

Mes meilleurs souvenirs d’enfance, je les ai acquis longtemps après que  mon enfance s’était achevée.

J’ai appris à déformer la réalité passée comme on chauffe, sur un bec de gaz, une plaque de métal, pour lui donner une forme qu’elle n’avait pas. Une fois l’objet refroidi, sa forme semble naturelle. Elle n’était pas ainsi à l’origine, pourtant, elle ne pouvait pas être ainsi, elle a changé sans garder la trace de son apparence première. Elle est le résultat d’un travail machiné.

La vision nouvelle de l’enfance, obtenue par une série de transformations parfois minuscules, mais convergentes, se met peu à peu à ressembler au réel qu’on n’a pas connu. Dans sa cohérence, dans son accomplissement, elle constitue une seconde chance, qui permet de découvrir, dans les ruines d’une enfance détestée, les scintillements de la beauté.

Les émotions qu’on éprouve dans les années qui précèdent la puberté sont peut-être les plus strictement romanesques que j’ai vécues. Il est sans conséquence de les avoir vécues à retardement.

À retardement, mais non par procuration. La mémoire d’enfance est infaillible. Les souvenirs qu’elle n’a pas vécus en direct, elle les a stockés, pour les ressortir autrement, avec une intensité qui tient à leur longue compression souterraine, à leur jaillissement inattendu à un autre point du temps. L’écriture, alors, les relie d’un seul trait.

Le roman est la seule autobiographie.

29 novembre 2018

On connaît la définition de Flaubert dans le Dictionnaire des idées reçues (publication posthume en 1913) : « Poésie (La) : Est tout à fait inutile : passée …

17 octobre 2018

Presque tous mes livres traitent de l’amour, on me demande parfois pourquoi. C’est un choix romanesque plus qu’une obsession. Un thème intime, comme la neige …

28 août 2018

Sur l’adaptation au cinéma il y a presque autant de livres qu’il en est sur la question du scénario. Certains de ces ouvrages sont excellents, …

7 juin 2018

En 1694, Charles Perrault lance une bombe, qu’il prend soin de ne pas signer tellement le scandale est énorme, dans le jardin du classicisme : un …

2 mai 2018

            Christian par Sandrine Willems C’était il y a deux mois à peine. Il était à bout de forces – …