Facebook
Instagram
Youtube

Ça brille encore

Domaine(s) :
Thème(s) :
ISBN : 978-2-39070-103-3
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 192 pages
Prix : 18€
Parution : janvier 2024

Fille unique d’un père fou et d’une mère absente, Clotilde a trouvé dans sa chambre envahie de livres un abri à ses tourments. Livrée à elle-même depuis l’enfance par son père, blanc, issu d’une riche famille belge, Clotilde cherche, à travers la littérature, à combler le vide laissé par sa mère noire et congolaise.

Mais en ce début d’été, un coup de foudre la surprend et son équilibre vacille. Les Fragments d’un discours amoureux accompagnent sa dérive dans les rues et les places de sa ville natale, Bruxelles.

De quartier en quartier, elle erre, en quête d’amour et de ses origines. Les hommes et les femmes qu’elle rencontre la maintiennent debout. Jusqu’à quand ?

« Je veux être l’élue, la mère, la pute, la copine, la salope, la pote, la pire et la meilleure, le plan cul, la baise d’un soir, l’amour d’une vie. J’attends l’amour de mes rêves, il peut venir, je suis prête. Féministe ou pas, j’attends la douceur et la fièvre, le prince Disney, l’amant à la Duras. J’attends qu’il glisse un numéro de téléphone, un regard, me sauve de mes nuits littéraires et solitaires. Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et du lit au lit, mes gestes ont trop de plaies, mon monde est trop confit, une saleté de cerise collante sans gâteau ni bougies. »

Le Carnet et les instants

“Lotoko, par une écriture ferme et franche, insuffle électricité et pulsation à l’errance singulière d’une femme en souffrance contenue, sans lignes d’origines ni d’horizons claires. Au fil des pages, Clotilde interroge en effet son histoire, sa légitimité, son instabilité, ses envies, ses pulsions, ses manques, ses insécurités, tout en excès.”

Sarah Hammami, Le Carnet et les instants, 19 janvier 2024

LIRE L’ARTICLE COMPLET

Babelio

“Un livre très prenant, une écriture maîtrisée, cela fait longtemps que je n’avais pas rencontré de personnages que l’on quitte à regrets une fois le livre fini.”

Vadodeb, Babelio, 3 février 2024

LIRE L’ARTICLE COMPLET

Instagram – Soeurcierelittéraire

“À l’aide de son style cru et sincère, Bénédicte Lotoko livre un premier roman empreint à la fois de belgitude et de quête culturelle et identitaire, porté par une héroïne attachante. ”

Soeurcierelittéraire, Instagram, 24 janvier 2024

LIRE L’ARTICLE COMPLET

Le blog de Argali

Le premier roman de Bénédicte Lokoto est percutant et désenchanté. L’écriture de l’auteure est ciselée et directe.

Argali, Le blog de Argali, 25 janvier 2024

LIRE L’ARTICLE COMPLET

Instagram – Totemspoemes

“Entre errance affective et existentielle, il vagabonde dans Bruxelles, tisse sa narration autour de différents quartiers, glisse dans toute sorte de nuits, d’insomnies, de cauchemars ou de rêves; Sa langue est vive, tendre, énergique, râpeuse parfois, douce souvent… ”

Totemspoemes, Instagram, 8 février 2024

LIRE L’ARTICLE COMPLET

RTBF – Sous couverture

“Bénédicte Lotoko était l’invité de Thierry Bellefroid dans “Sous couverture” sur la RTBF ce dimanche soir pour parler de son premier rom : “Ça brille encore” !

Interview à 16 min 45.”

Thierry Bellefroid, RTBF – Sous couverture, 11 février 2024

voir l’emission

Librairie Flagey – Coup de coeur

“C’est un premier roman très fort et un livre parfait pour celleux qui découvrent Bruxelles autant que pour celleux qui l’habitent depuis toujours !”

Lou, Librairie Flagey, 10 février 2024

Lire l’article complet

BX1 – LCR

“Bénédicte Lotoko était l’invitée de LCR sur Bx1 par David Courier pour “Ça brille encore”, son premier roman !”

David Courier, Bx1, 14 février 2024

voir l’émission

Newsletter