Facebook
Instagram
Youtube

Ces Belges qui font le cinéma français

Domaine(s) :
Genre(s) :
ISBN : 978-2-87449-982-1
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 296 pages
Prix : 22€
Parution : septembre 2022

Le cinéma belge et le cinéma français sont à la fois proches géographiquement et linguistiquement (pour la partie francophone belge qui nous occupe), mais aussi très différents. Qu’est-ce qui caractérise les deux cinématographies et qu’est-ce qui fonde leurs distinctions ? Les liens cinématographiques entre les deux pays existaient déjà aux premiers temps du cinéma. Les artistes belges, quel que soit leur mode d’expression – c’est vrai pour la littérature, la musique, les arts plastiques, le théâtre comme le cinéma – ont toujours eu besoin d’être d’abord reconnus par la France pour être considérés et reconnus dans leur pays. La Belgique est aussi célèbre par la qualité de ses chefs opérateurs ; on parle même « d’une école belge de la photographie » !

Comment expliquer pourquoi tant de Belges francophones contribuent à la réussite du cinéma français ? C’est précisément la question qui est abordée dans cette série d’entretiens. Il s’agit de cerner au plus près les méthodes de travail de ces professionnels qui reviennent sur leurs parcours artistiques, leurs rencontres créatrices et leur rôle emblématique qui en font des figures majeures du cinéma français, et de comprendre avec eux s’il y a derrière chaque personnalité individuelle un plus vaste ensemble qui se dessine. Ces rencontres mettent notamment à l’honneur une actrice et un acteur qui ont en commun d’avoir été révélés au cinéma par Jean-Pierre et Luc Dardenne : Emilie Dequenne et Olivier Gourmet. Un acteur devenu essentiellement réalisateur : Lucas Belvaux. Deux cinéastes belges qui ont développé une œuvre bien reconnaissable, dans des styles très différents : Fabrice du Welz et Joachim Lafosse. Une productrice belge qui vit et crée à Paris : Anne-Dominique Toussaint. Ainsi que deux grandes techniciennes et artistes: la scripte Véronique Heuchenne et la créatrice de costumes Pascaline Chavanne.

TV5 Monde

« La Belgique est peut-être trop petite pour tous les talents qu’elle produit nous dit avec un pointe d’humour Louis Héliot, chargé du cinéma au Centre Wallonie-Bruxelles. “La plupart des Belges ne sont pas cocardiers, ils ne revendiquent pas leur nationalité.” Il publie Ces Belges qui font le cinéma français aux éditions Ces impressions nouvelles.» 

Pascale Bourgaux, TV5 Monde, 23 septembre 2022

Voir l’interview complete dans le Jt de TV5 monde

CINEVOX

“Les Impressions Nouvelles viennent de sortir un passionnant recueil d’entretiens dirigé par Louis Héliot sur ces Belges qui font le cinéma français. L’occasion de souligner l’incroyable richesse du vivier de talents du Plat pays qui contribuent au dynamisme du cinéma français, et ce, à tous les niveaux de la chaîne de création, que ce soit devant ou derrière la caméra.” 

Aurore Engelen, Cinévox, 28 septembre 2022

Voir l’article complet dans cinevox

ECRAN TOTAL

“Le projet est né d’un partenariat entre l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, le Forum des Images et le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris. Sur l’année universitaire 2020-2021,dans le cadre du Master 2 Cinéma dirigé par Frédéric Sojcher, les étudiants devaient animer des rencontres avec des personnalités sur la thématique du cinéma belge.” 

Thierry Leclercq, Ecran Total, 5 octobre 2022

Voir l’article complet d’Ecran total

Newsletter