Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

DEMAIN Le palais de justice

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-643-1
Format : 24 x 32 cm
Pagination : 112 pages
Prix : 29€
Parution : novembre 2018

Construit au XIXe siècle par Joseph Poelaert, le palais de justice de Bruxelles est l’un des monuments les plus marquants de la capitale belge. Malheureusement, cet édifice exceptionnel, mal aimé des gouvernements successifs, tombe littéralement en ruine. Les plafonds s’écroulent, des pierres se détachent des façades, des arbres poussent sur les toits, de la moisissure s’étale sur les murs des salles d’audience.

La situation a atteint un point tel que le palais de justice a été classé parmi les 50 monuments les plus menacés au monde ! La décision de le rénover a été prise, mais pour des raisons budgétaires, ce plan a été reporté.

La Fondation Poelaert (www.poelaert.brussels/fr/fondation-poelaert), qui œuvre pour une restauration rapide du palais de justice, a proposé à 50 artistes belges de premier plan (plasticiens, auteurs de BD, illustrateurs et photographes) de mettre en scène le palais de justice tel qu’il pourrait être à la fin de ce siècle.

Coordonné par Jean-Pierre Buyle, Dirk Van Gerven et Mikel Goldrajch, ce beau livre est aussi et d’abord un manifeste politique destiné à tous ceux qui doivent aider à sauver ce bâtiment hors normes et hors du temps. Pour lui redonner une fierté et le sortir enfin de ce sarcophage d’échafaudages qui l’asphyxie.

13 pulsions, Gérard Alsteens, Serge Baeken, Pascal Bernier, Delphine Boël, Cäät, Basile Cuvelier, Laurent Dandoy, Renaud De Heyn, Johan De Moor, Max de Radiguès, Serge Dehaes, Denis Deprez, Olivier Detroz, Kim Duchateau, Aniss El Hamouri, Michel François, Vincent Glowinski, Alain Goffin, Josse Goffin, Goldrajch – Rispens, Olivier Grenson, Ben Heine, William Henne, Anne Herbauts, Herr Seele, Jannin – Dal, Léopold Joris, Pierre Kroll, Marie-Jo Lafontaine, Pierre Lallemand, Pascal Lemaitre, Marec, Pascal Matthey, Karl Meersman, Ever Meulen, Denis Meyers, Steve Michiels, Jean-Luc Moerman, José Parrondo, Frank Pe, Émilie Plateau, Marie-Françoise Plissart, Romain Renard, François Schuiten, Joris Snaet, Elsa Stubbé, Nicolas Vadot, Jean-Claude Wouters, Yslaire – Erlich.

BX1 (#M Le mag de la rédaction)

Le 13 décembre 2018, Jean-Pierre Buyle, co-directeur de Demain Le palais de justice, est l’invité de Sabine Ringelheim pour présenter ce manifeste dans lequel il a demandé à une cinquantaine d’artistes d’imaginer à quoi ressemblerait le palais dans 200 ans. Pas mal d’entre eux l’imaginent encore avec des échafaudages…

Voir l’émission sur le site de BX1

Blog À part

« Face à l’inertie des pouvoirs publics, qui ont finalement opté pour sa rénovation, mais sans fixer de délai, l’association a demandé à des dessinateurs, photographes, illustrateurs ou plasticiens de traduire, par leur art, leur ressenti face à cette situation qui donne une bien lamentable image de la justice belge. Le résultat est très varié, souvent poétique, mais toujours assez cocasse, fidèle en cela au célèbre adage selon lequel il vaut mieux en rire qu’en pleurer. »

Michel Paquot, Blog À part, 14 décembre 2018

Lire l’article complet sur le blog À part

De Standaard

Le quotidien néerlandophone a recensé le livre dans les pages « Culture » avec de nombreuses illustrations.

Geert Sels, De Standaard, 16 décembre 2018

Afficher le PDF de l’article

L’Écho

« Un résultat bluffant et une seule conclusion (non objective) : vive le palais de justice de Bruxelles ! »

Nicolas Keszei, L’Écho, 21 décembre 2018

Lire l’article complet sur le site de L’Écho

Paris Match Belgique

DEMAIN Le palais de justice a figuré dans la deuxième sélection de livres à offrir pour Noël.

Emmanuelle Jowa, Paris Match Belgique, 26 décembre 2018

Lire l’article complet sur ParisMatch.Be

En attendant Nadeau

« Tout en poursuivant son travail de réflexion et d’influence auprès des autorités et des acteurs de justice, la Fondation appelle les artistes à joindre leur “forces vives” au combat. […] Sous les coups de crayons, de ciseaux et de pinceaux, le palais explose, brûle, se transforme, mute, s’enlise ou s’envole. Sous l’œil des photographes, il se redécouvre, vu du ciel ou des sous-sols, puis se travestit. Transformé en fusée ou en machine de guerre, il rend hommage à Hergé, à Jacobs et à Wells. Le palais se noie, ou s’enlise comme dans le terrible final du film La Planète des singes. Bien sûr, on le retrouve souvent en champ de ruines, ou bien végétalisé, oublié, virtualisé, livré aux chats. Mais les graphistes ont également ressorti règles et compas et se sont penchés sur l’architecture incroyable du monument. […] Espérons que le message de la Fondation Poelaert soit enfin entendu. »

Olivier Roche, En attendant Nadeau, 1er janvier 2019

Lire l’article complet sur le site de En attendant Nadeau

Le Soir

« “C’est un livre de combat, souligne Jean-Pierre Buyle […]. Il doit contribuer à faire aimer ce palais de justice devenu sarcophage.” […] [Face au] “désintérêt de la Régie des bâtiments”, la Fondation Poelaert s’est mise en branle, encore une fois. Et a contacté Pierre Kroll, Delphine Boël, Johan De Moor, Vincent Glowinski, Ben Heine, Fred Jannin, Nicolas Vadot… “Tous nous ont soutenus à fond”, s’exclame Jean-Pierre Buyle. […] [Le résultat est un] ouvrage de chefs-d’oeuvre et de grands noms. »

Sophie Mignon, Le Soir, 5/6 janvier 2019

Afficher le PDF de l’article complet

La Libre Belgique

« Il faut se promener au hasard des pages du livre pour apprécier à sa juste valeur le travail d’inspiration et de création de chacun et de chacune. Un travail facilité par un modèle dont on se dit qu’il a été construit pour faire rêver les artistes. […] Le résultat est tour à tour poétique, spirituel, angoissant, cocasse, inquiétant, onirique, décapant. Pour notre plaisir. »

Jean-Claude Matgen, La Libre Belgique, 8 janvier 2019

Afficher l’article complet

Tribune – Avocats.be

« Chant désespéré ou vision d’avant-garde ? Le temps des palais de justice est-il révolu ? Les œuvres des 50 artistes invités ne permettent pas de répondre à ces questions. Il faut admettre que certaines d’entre-elles ne sont pas franchement optimistes… […] L’art est fait pour troubler, disait Braque. »

Patrick Henry, Tribune – Avocats.be n° 146, 10 janvier 2019

Affiche le PDF de l’article complet

Le Journal des Tribunaux

« Une sorte de BD géante que l’on a beaucoup de plaisir à feuilleter, à découvrir puis à relire à tête reposée pour y décrypter les messages criants […], cachés, ironiques ou subliminaux. […] Chacune des 112 pages de ce livre vous enchantera. »

François Motulsky, Le Journal des Tribunaux, 11 janvier 2019

Afficher l’article complet

So GentleMen – MétroPaul

« Incontestablement, ce superbe opus est aussi un manifeste politique de nature à faire bouger les lignes. […] D’après Le Swâr, ce livre porte ses fruits puisque le nouveau responsable de la Régie des Bâtiments, qui n’est autre que le Ministre de la Justice, Koen Geens, aurait accepté que la Fondation Poelaert soit associée à la rénovation du palais. Suite au prochain épisode… »

Paul Grosjean, So GentleMen – MétroPaul, 11 janvier 2019

Lire l’article complet sur le site de So GentleMen

Dernières actualités du livre

Remarquable couverture presse de l’ouvrage DEMAIN Le palais de justice coordonné par Jean-Pierre Buyle, Dirk Van Gerven et Mikel Goldrajch, dans lequel 50 artistes belges ont été invités à imaginer son avenir. Il s’agit d’un livre de combat pour faire revivre ce colosse dantesque, pour le faire renaître enfin libéré de ses échafaudages, pour le faire aimer et le sauver.

Disponible en néerlandais

Ce livre est disponible en langue néerlandaise sur commande via info@lesimpressionsnouvelles.com.

Pour plus d'informations, accédez au communiqué de presse en cliquant ici.

 

BESCHIKBAAR IN HET NEDERLANDS

Dit boek is beschikbaar in het Nederlands, te bestellen via info@lesimpressionsnouvelles.com.

Voor meer informatie, zie het persbericht door hier te klikken.