Facebook
Instagram
Youtube

La France en éclats

Écrire la débâcle de 1940, d’Aragon à Claude Simon

Domaine(s) :
Genre(s) :
ISBN : 978-2-39070-025-8
Format : 145 x 210 cm
Pagination : 416 pages
Prix : 26€
Parution : avril 2023

La débâcle de 1940 constitue l’une des séquences les plus frappantes de l’histoire de France, où le destin du pays bascule en quelques semaines face à l’offensive allemande. Retraite d’une armée, exode d’un peuple, chute d’un régime, morcellement d’un territoire : la séquence est rapide, le sort implacable.
Occupant une place paradoxalement discrète dans la mémoire collective, ces évènements n’en ont pas moins inspiré un grand nombre d’écrivains, à l’instar d’Aragon, Gracq, Saint-Exupéry, Simon, Sartre, de Gaulle, Némirovsky et tant d’autres. Qu’il s’agisse de romans ou de mémoires, de témoignages ou d’essais, leurs œuvres révèlent les multiples moyens par lesquels l’écriture saisit le laps de temps restreint où la France sombre dans le chaos.
Dressant une passerelle féconde entre géographie et histoire littéraire, cet essai montre à quel point les évènements et les récits qui s’y rapportent ont redéfini l’imaginaire de l’espace national. De fait, les auteurs ne font pas que décrire un temps d’exception où les consciences vacillent et les repères s’effondrent ; ils recomposent aussi, plume à la main et cartes à l’appui, une France dont nul ne peut plus dire quels sont les contours.
Accompagné d’un riche cahier iconographique, cet ouvrage passionnant jette une lumière nouvelle sur un épisode incontournable de notre passé et invite à redécouvrir des œuvres littéraires à la fois classiques et méconnues.

Phantasia

“Dense, précis et rigoureux, La France en éclats s’est révélé également accessible. Parvenir à intéresser ainsi des néophytes tout en conservant intacte l’émotion des textes littéraires, voilà l’œuvre d’un particulièrement bon critique et d’un livre assez remarquable.”

Maxime Berges, Phantasia n°13, 2023

Lire l’article complet

L’Histoire

“Voilà un ouvrage rédigé par un littéraire, Aurélien d’Avout, par ailleurs formé à la géographie, mais qui intéressera forcément les historiens. Traumatisme fondateur de la France contemporaine, la défaite de 1940 et la débâcle qui l’accompagna ont fait l’objet d’une élaboration littéraire immédiate : les écrivains qui ont vécu les événements s’en sont saisis pour en livrer leur interprétation.”

Johan Chapoutot, L’Histoire, 15 novembre 2023

Lire l’article complet

La revue des deux mondes

“Grâce à une lecture très subtile des textes, combinant histoire littéraire et géographie historique, Aurélien d’Avout montre qu’en traversant la France défaite, c’est d’abord la perte de cette « conscience géographique » que ressentent les auteurs. S’aidant à la fois de cartes réelles et de cartes imaginaires, plusieurs d’entre eux essaient de recomposer un espace intérieur ou d’inventer un espace compensatoire afin de donner une réponse à la question lancinante, mais devenue vitale pour tous : « Où est la France ? »”

Robert Kopp, La revue des deux mondes, novembre 2023

Lire l’article complet

Acta Fabula

“Si l’un des objectifs avoués, en plus de faire redécouvrir un ensemble de textes sous-représentés dans les études littéraires, était de montrer la capacité de la littérature à transmettre les expériences et à façonner les représentations nationales, le pari est réussi : on ne peut que remercier Aurélien d’Avout de donner ainsi à voir une littérature vivante, protéiforme, transitive, attachée aux lieux et aux corps.”

Clément Sigalas, Acta Fabula, octobre 2023

Lire l’article complet

Revue des sciences humaines

“Lire l’essai d’Aurélien d’Avout, c’est avant tout accepter ce que Bertrand Westphal nomme « l’indiscipline ». Car c’est bien à une « approche indisciplinée des espaces littéraires » que l’auteur de l’ouvrage nous invite. Il entreprend d’ausculter, dans son ouvrage qui se penche sur les écrits de la débâcle de 1940 – année inglorieuse s’il en est –, « la France en éclats », un territoire que la guerre marque de son empreinte et qui, comme le révèle le beau titre, ne peut plus se dire que sous le signe de la brisure, de l’amputation, du fragment, du morcelé, de la dérive.”

Anne Wattel, Revue des sciences humaines, n° 351, septembre 2023

Lire l’article complet

Revue générale

“La nouveauté de cette lecture est grande. Ce livre exhume un pan de notre littérature largement ignoré, donnant aussi à voir à quel point la littérature apporte des points de vue que d’autres types d’écrits ou d’enquêtes articulent à peine. il montre non moins qu’il est possible de renouveler le genre de l’essai littéraire. En ce sens, le livre est à coup sûr performatif : il change notre manière de voir et de lire le passé; il rend aussi à la littérature la place qui est la sienne.”

Jan Baetens, Revue générale, septembre 2023

Lire l’article complet

En attendant Nadeau

“Ce livre est issu d’une thèse de littérature qui a méthodiquement rassemblé et analysé les œuvres qui, sous divers genres, témoignent aujourd’hui des six semaines de débâcle qui, au printemps 1940, ont disloqué la société française et démembré le territoire national. Expériences individuelles et collectives, des civils et des soldats, en exode et en retraite, errant devant l’ennemi, dispersés tels des éclats d’un Hexagone explosé. Parmi eux, des écrivains et des écrivaines, qui, ayant vécu ce moment, ont voulu, si possible, le tirer au clair.”

Jean-Louis Tissier, En attendant Nadeau, n° 17811 août 2023

Lire l’article complet

Diacritik

“Cet essai fouillé, qui a pour sous-titre : Écrire la débâcle de 1940, d’Aragon à Claude Simon, devrait intéresser aussi bien les amateurs d’Histoire (et de géographie) que de littérature auxquels je veux bien m’agréger.”

Christian Rosset, Diacritik, 28 juin 2023

Lire l’article complet

A voir A Lire

Le travail précis d’analyse des œuvres reste accessible même à ceux qui ne les ont pas lues, grâce aux extraits et une volonté de se rendre compréhensible. Des passages des ouvrages cités permettent de saisir les interprétations qu’Aurélien d’Avout propose.”

David Neau, A voir A Lire, 28 mai 2023

Lire l’article complet

Revue de géographie historique

“L’ouvrage publié par Aurélien d’Avout semble aborder, au premier abord, cette histoire de la société française face à l’invasion allemande. Mais il surprend son lecteur, à plus d’un titre et de manière magistrale, par son angle d’approche géographique comme par les sources exploitées. Mémoires, romans, essais, témoignages en deviennent le corpus privilégié de sorte que cet ouvrage est à la fois géographique, historique et littéraire, à mi-chemin entre les trois disciplines par son style.”

Philippe Boulanger, Revue de géographie historique, 27 mai 2023

Lire l’article complet

Derniers événements du livre

25 avril 2023
Librairie Delamain
Signature/Rencontre
22 avril 2023
Le Monte-en-L'Air
Signature/Rencontre

Newsletter