Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Le Livre au temps du confinement

Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-817-6
Format : 13 x 19 cm
Pagination : 144 pages
Prix : 14€
Parution : octobre 2020

Cet essai s’est donné pour objectif d’analyser le fonctionnement de l’industrie du livre à l’arrêt. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, en effet, la chaîne du livre n’est pas tombée en léthargie. La chaîne du livre s’est adaptée au confinement. Elle s’est reconfigurée et parfois même déplacée. Ses terrains d’élection ont été le théâtre d’une activité intense, que ce soit au travers d’actions, individuelles et collectives, ou de discours critiques. 

En dépit du confinement, le monde du livre n’a pas été débarrassé de ses luttes internes, de ses principes, et des luttes menées au nom de ses principes. C’est à ce jeu d’interactions et de conflits de valeurs que se consacre cette analyse. L’épidémie du Covid-19 aura au moins eu cette vertu, dans les activités du monde social, de se poser en analyseur institutionnel. De mettre à nu des dysfonctionnements et des contradictions. Il revient aux professionnels et aux lecteurs de s’en emparer pour repenser l’économie du livre. 

Livres hebdo

A l’occasion de la parution de son essai, Tanguy Habrand détaillait à Alexiane Guchereau, journaliste à Livres Hebdo, ses motivations, ses observations et ses attentes sur le secteur du Livre.

consulter le pdf de l’article complet issu du site livres hebdo

 

Le Soir

Tanguy Habrand accordait un entretien au journaliste Jean-Claude Vantroyen pour détailler le projet de son analyse du monde du livre au moment du confinement.

Jean-Claude Vantroyen, Le Soir, 10 octobre 2020

lire l’entretien complet de l’article du journal le SOIR

 

Le Carnet et les Instants

« Davantage que s’en tenir à une radiographie des manières dont l’industrie du livre a fait face, s’est adaptée (ou pas) au confinement, Tanguy Habrand appréhende la crise sanitaire comme un révélateur, un « analyseur » écrit-il, des champs du monde culturel, plus largement du monde socio-politique. La pandémie posée en « analyseur institutionnel » a permis de mettre à nu le fonctionnement de la république du livre. »

Véronique Bergen, Le Carnet et les Instants, 25 octobre 2020

lire l’article complet sur le site du carnet et des instants