Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Le Rayon vert

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-077-4
Format : 22 x 30 cm
Pagination : 56 pages
Prix : 14€
Parution : août 2009

Un homme en quête de son passé, à la recherche d’un rêve d’enfant ; deux jeunes femmes curieuses et volontaires ; un violoncelliste, poète et serein, un peu fou ; l’astronome résident du Pic du Midi, mystérieux, clairvoyant ; deux enfants sur les toits de la cathédrale de Strasbourg : tous convergent, parfois sans le savoir, vers l’aube rare et matinale du rayon vert. « C’est que ce rayon, dit Jules Verne, a pour vertu de faire que celui qui l’a vu ne peut plus se tromper sur les choses de sentiment ; c’est que son apparition détruit illusions et mensonges ; c’est que celui qui a été assez heureux pour l’apercevoir une fois, voit clair dans son cœur et dans celui des autres. »

En 1985, alors jeune auteur de 25 ans, Frédéric Boilet a déjà publié deux ouvrages chez Bayard-Presse et Glénat. Il choisit de rompre résolument avec cette première époque et réalise le Rayon vert, paru en 1987 chez Magic Strip. Il y expérimente une méthode de travail qui est encore la sienne aujourd’hui, entre reportage de terrain, autobiographie et fiction, et pour laquelle il recourt à la photo et à la vidéo : l’ouvrage, très remarqué, marquera un tournant dans sa carrière. Épuisé depuis vingt ans, le Rayon vert paraît enfin dans une nouvelle édition, avec des couleurs restaurées et une postface détaillée, illustrée de documents inédits.

ActuaBD

« Engagé dans un premier temps dans une voie commerciale chez Bayard et chez Glénat, Frédéric Boilet opère en 1987 un virage vers la bande dessinée d’auteur. C’est chez Magic Strip qu’il publie cet album qui vaut par son climax particulier et ses recherches formelles encore étonnantes près de vingt ans après leur création. »

Didier Pasamonik, ActuaBD, 10 octobre 2009

Lire l’article complet sur le site de ActuaBD

L’avis des bulles

« Les Impressions nouvelles nous permettent de (re)découvrir ce superbe livre, qui marqua un tournant important dans la carrière de Frédéric Boilet, figure incontournable de ce boulversement de la bande dessinée des années 90. […] Un récit d’une grande qualité qui préfigure un grand auteur. »

Jean Charles Andrieu de Levis, L’avis des bulles, novembre 2009

dBD

« Un album mythique de l’année 1987. Mythique : pourquoi me dites-vous ? Tout simplement, parce qu’il fut le premier à intégrer toutes les techniques plastiques de son temps comme la photo ou la vidéo. Et si l’album perdure dans les méandres de la surproduction, c’est tout simplement dû au fait que l’histoire de ce groupe de personnes à la recherche du Rayon vert est tout simplement magique. Un plaisir à (re)découvrir. »

Les Cahiers de la Bande Dessinée

« Avec le Rayon vert, Boilet réalise un travail véritablement personnel, hors contraintes, hors commande, une recherche et la découverte peut-être d’un style. »

Spirou

« Dans ce scénario au découpage absolument extraordinaire on ne trouve pas moins de trois histoires étroitement mêlées, qui finalement se fonderont en une seule […] L’auteur de ce Rayon vert de haute tenue est lorrain, et s’appelle Frédéric Boilet. Il n’a que vingt-sept ans. Retenez son nom : il ira loin. »

Télérama

« Quête initiatique, échafaudage hitchcockien et reportage de terrain tout à la fois, ce conte cruel révèle une étonnante maîtrise de la part d’un quasi-débutant. »

L’Année de la Bande Dessinée 87/88

« L’ingéniosité de la narration et du découpage ménage le suspense jusqu’au bout. L’humour des dialogues et la psychologie des personnages sonnent juste. Les citations empruntées à Charles Baudelaire et à Jules Verne servent le récit sans artifice. Enfin, les ambiances et les lieux ont été merveilleusement bien choisis. Pas l’ombre d’une fausse note. Un plaisir rare pour tous ceux qui ont envie de lire neuf. »