Facebook
Instagram
Dailymotion
Youtube
Newsletter

Magritte et les philosophes

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-874-9
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 176 pages
Prix : 16€
Parution : mai 2021

« L’œuvre de René Magritte est extrêmement populaire, c’est sûr. Pourtant, parmi les spécialistes de l’histoire de la peinture, beaucoup affichent à son égard un certain dédain. Mauvaise peinture, ose-t-on dire. Images triviales, tours de passe-passe dispensables. Chacun pense ce qu’il veut mais je crois que ces critiques montrent qu’on n’a pas compris l’intention centrale attachée à cette œuvre. Car un travail de la pensée la traverse ; j’irais jusqu’à dire que l’œuvre de Magritte est cela même : l’exercice d’une pensée, d’une pensée en images. Le dédain vient de ce qu’on n’a pas véritablement envisagé ce que signifie “penser en images”.

Dans ce livre, je propose une enquête. En m’appuyant très largement sur les dits et écrits de Magritte recueillis après sa mort, et qui ont accompagné les tableaux tout au long de leur création, je tente de restituer la pensée en images de Magritte. En eux-mêmes les tableaux n’y donnent pas accès : on aurait beau chercher et commenter ce qu’ils signifient, on ne parviendrait pas encore à saisir en quoi ils sont nécessaires à la pensée. Alors je les mets en rapport avec des concepts philosophiques. Je montre, à partir de six études, que les tableaux de Magritte sont comparables à des concepts philosophiques et qu’ils réalisent, au sein de l’œuvre, un travail similaire aux concepts qu’emploient les philosophes pour écrire leur pensée. »

Sémir Badir

Libération

« Il en sort un “éclairage” particulier, permettant de voir ce que montrer, parler, regarder, composer, être, être libre, connaître… signifient. » 

Robert Maggiori, Libération, 7 mai 2021

lire l’article de Libération

 

Nonfiction

« Sémir Badir, en écrivant Magritte et les philosophes, s’efforce de lutter contre un certain nombre d’idées reçues à propos du peintre. Il montre que pour ce dernier, les images sont “aptes à former des idées et à les mettre en valeur par des arrangements particuliers”. Loin d’être des moyens au service d’une pensée qui leur serait extérieure, ou encore des pré-textes, les images ont une sémiologie et une rhétorique propres. Elles sont irréductibles à l’ordre du discours. Cette pensée en images de Magritte trouve des échos dans la pensée philosophique.  » 

Maryse Emel, Nonfiction, 27 mai 2021

lire l’article complet sur le site nonfiction

 

Le Carnet et les Instants

« Voici, à propos de l’œuvre déjà largement étudiée de Magritte, un livre aussi original qu’informé, la conjonction des deux n’allant pas de soi. Son originalité tient à ce qu’il mène à bien l’analyse et l’interprétation, issues d’une enquête complète, de la « pensée en images » du peintre. L’information tient à ce qu’il s’appuie non seulement sur l’ensemble des tableaux de Magritte, mais tout autant de ses écrits et de ses lettres. Il montre de surcroît une connaissance des principaux commentaires déjà publiés. Et il témoigne enfin d’un large savoir philosophique et sémiologique. » 

Erics Clémens, Le Carnet et les Instants, 2 juin 2021

lire l’article complet sur le blog du carnet et les instants