Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Apparitions de Jean Genet

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-604-2
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 112 pages
Prix : 12€
Parution : mai 2018

« La voix de Genet résonne d’un timbre familier pour qui a, dans son cœur, des enfants malheureux à charge. Ceux nés du côté du bonheur peinent à le percevoir : c’est une apparition qu’il faut saisir avant qu’elle s’évanouisse. »

Vingt ans après sa découverte renversante du poète, la narratrice se voit confier la réalisation d’une exposition sur Jean Genet.

Pas à pas, elle se livre à une enquête à travers documents, films, photographies iconiques, rencontres, lectures. Elle rassemble les traces laissées par son scandale et, s’interrogeant sur cette œuvre qui la bouleverse encore, elle s’échappe dans des chemins de traverse. Genet, qui a secoué le monde littéraire et la société française, est d’abord l’auteur d’une œuvre éprouvante. Mieux vaut donc l’aborder par la bande. Le saisir à travers la voix et le regard des autres.

Cette tentative d’en restituer la figure devient alors une réflexion sur la puissance de la littérature : ses effets et sa persistance par-delà la mort. Et à la fin, l’enquête aboutit à un portrait intime, éclairé d’un jour nouveau – sinueux, et féminin.

Diacritik

« Voici un excellent petit livre nous ramenant à un Genet décanté et venant bien après les grands ouvrages que donnèrent Jean-Paul Sartre, Albert Dichy et Edmund White à propos de l’écrivain. Ce “supplément” est le bienvenu tant il entretient avec une manière de légèreté scripturale le souvenir du paria de toujours et du héraut de la protestation violente. Tant également son écriture et sa composition sont accordées à une vie toute en fragments éclatés et en fuites soudaines. »

Jacques Dubois, Diacritik, 14 mai 2018

Lire l’article complet sur le site de Diacritik

Le nouveau blog littéraire de Pierre Ahnne

« Il était logique aussi que ce livre excentré sur un personnage décalé fasse naître et abrite des à-côtés divers. Emmanuelle Lambert est, on l’a déjà dit, une artiste de l’écart. Et ses digressions sont superbes : tableaux de ces lieux étranges où le passé dort dans des dossiers, des rituels d’accès qui y mènent ; portraits de personnages, tels celui, brillant, du “Président” qui passe commande de l’expo, celui d’Ernest Pignon-Ernest au travail, celui de Barrault à l’époque des Paravents. On a là, parmi les lambeaux de la vie de Genet, les bribes d’un autre livre possible, qui hante ces Apparitions comme un fantôme supplémentaire. Emmanuelle Lambert poursuit sa réflexion sur les pouvoirs et les pièges de l’absence. »

Pierre Ahnne, Le nouveau blog littéraire de Pierre Ahnne, 15 mai 2018

Lire l’article complet sur le nouveau blog littéraire de Pierre Ahnne

Derniers événements du livre

23/05/2018
Librairie Michèle Ignazi à Paris
Signature/Rencontre