Facebook
Instagram
Youtube

La bande dessinée en France à la Belle époque

1880-1914

Genre(s) :
ISBN : 978-2-87449-988-3
Format : 24 x 32 cm
Pagination : 192 pages
Prix : 36€
Parution : octobre 2022

Dans l’imaginaire des Français, la Belle Époque n’est pas immédiatement reliée à la bande dessinée, mais plutôt à d’autres formes d’images et de loisirs, comme la lanterne magique, le café-concert, le théâtre d’ombres, les Expositions universelles, ou le cinéma naissant.
Les historiens de la bande dessinée française eux-mêmes ont davantage étudié la génération des pionniers actifs avant 1860 et les créations de l’entre-deux-guerres. De la période 1880-1914, on connaît surtout quelques noms d’artistes, comme Christophe, Steinlen, Caran d’Ache ou Benjamin Rabier, quelques personnages, comme la Famille Fenouillard, Bécassine, les Pieds Nickelés ou l’Espiègle Lili.

Ces repères ne suffisent pas à rendre compte du foisonnement de la création à un moment où la bande dessinée invente et réinvente ses codes et ses usages et participe à une intense circulation des images. À cette époque, près de deux cents artistes s’adonnent avec une certaine constance à ce que nous appelons bande dessinée.
L’abondance et la diversité de cette production, les pépites qui s’y dissimulent, la perfection graphique à laquelle atteignent certains dessinateurs, le témoignage que des images apportent sur leur temps, tout cela confère le plus haut intérêt au corpus que ce livre rassemble et ressuscite.

Mémoire des Arts

“Après cette lecture vous ressemblerez peut-être aux Pieds nickelés. Redécouvrez La Semaine de Suzette publié en 1905. Et le journal satirique Le Rire, etc Un ouvrage confit d’humour. Initiez vos petits-enfants aux aventures des exploits de Croquignol, Ribouldingue et Filochard. ”

 Mémoire des arts, 11 octobre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLET DANS MÉMOIRE DES ARTS

The Comics Journal

“Dans ses 192 pages approfondies et abondamment illustrées, il s’efforce de « rassembler, décrire et revivre » des bandes dessinées de « La Belle Époque », bien que ce terme n’existait pas à l’époque et que divers autres noms furent utilisés à la place pour eux, comme « histoires en images » (histoires en images) ou « historiettes illustrées » (petites histoires illustrées).”

Paul Gravett, The comics journal 11 octobre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt

BD Zoom

“Ainsi, à côté des très nombreuses histoires en images destinées avant tout au divertissement (notamment d’un public enfantin), on s’aperçoit qu’il existait dès lors des reportages graphiques ou des historiettes illustrées réalisées à des fins de propagande politique : en fait, ce qui ne s’appelait pas encore la bande dessinée — elle était en train d’inventer ses codes et ses utilisations — dialoguait déjà avec les arts de son temps !”

Gilles Ratier, Bd Zoom,14 octobre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt

ADEB

Vidéo de présentation de Benoit Peeters pour “La Bande dessinée à la Belle Epoque” de Thierry Groensteen

Voir la vidéo

DBd

“Que ce soit au niveau des dessinateurs présentés ou des publications de l’époque, toute cette manne aussi inédite que passionnante bouscule et met à jour une époque désormais remise à sa vraie place dans le monde du moule à gaufres”

GV, DBd, octobre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt

Canal Bd

“Thierry Groensteen a épluché tous les supports où l’on trouvait de la bande dessinée entre 1880 et 1914 et il partage ici le fruit de ses recherches, dans un ouvrage passionnant qui remet dans la lumière des oeuvres superbes, parfois tombées dans l’oubli depuis un siècle.”

Canal Bd, octobre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt

A Voir A lire

“Thierry Groensteen a écrit cet essai dense et richement illustré. Il se penche sur toutes les formes qu’a pu prendre la BD, cherche les origines de ses différents mouvements, précisant les informations connues et mentionnant les lacunes de données gênant les recherches.”

David Neau, A Voir A Lire, 16 novembre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt

Actua BD

“On découvre dans cette production une vraie puissance graphique et une capacité d’expérimentation sans limite. Il y a dans cet ouvrage de Thierry Groensteen une copieuse compilation de données d’une qualité inédite.
Mais du coup, le vertige nous prend quand on considère la qualité et l’immensité du corpus. Pour la première fois, on prend la mesure du phénomène international que constitue cette profusion d’images…”

Didier Pasamonik, Actua BD, 25 novembre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt sur actua BD

Leonardo

“It is difficult to believe that a book like this has been written single-handedly, unless one would take it as the result of a lifelong commitment to an immense and largely uncharted territory. ”

Jan Baetens, Leonardo, décembre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt sur Leonardo

Positive Rage

“Les Impressions Nouvelles ne sortent pas beaucoup de bandes dessinées mais la maison belge se pose, depuis bon nombre d’années, comme le plus important éditeur de livres portant sur la bande dessinée. Il en fait une nouvelle fois la démonstration avec La Bande dessinée en France à la belle époque, rédigé par Thierry Groensteen, spécialiste incontournable du neuvième Art, à qui l’on doit déjà nombre d’ouvrages sur l’histoire de la BD dont M. Töpffer invente la bande dessinée ou encore La Bande dessinée, son histoire et ses maitres.”

Sullivan Carrard, Positiverage, décembre 2022

LIRE L’ARTICLE COMPLEt sur positiverage

Newsletter