Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Écrire un film

Scénaristes et cinéastes au travail

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-625-7
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 392 pages
Prix : 22€
Parution : septembre 2018

Écrire un film de fiction, ce n’est pas seulement en rédiger le scénario : la mise en scène, le montage sont aussi des formes d’écriture. C’est tout l’enjeu de ce recueil d’entretiens, issu de rencontres sur plusieurs années. L’ambition était grande de ne négliger aucun aspect du métier ni aucun pan du cinéma francophone, du film d’auteur le plus singulier aux productions les plus commerciales, en passant par les séries et par les « films du milieu » naguère définis par Pascale Ferran – proposant une vision personnelle, tout en étant accessibles à un large public. Toutes les générations, tous les genres sont ici représentés – et tous les cas de figure, des cinéastes qui écrivent aux scénaristes « professionnels » qui se définissent parfois comme des « mercenaires ».

Ce qui en émerge est autre chose qu’un livre de plus sur le sujet : une véritable ode aux liens entre scénario et réalisation, avec le film conçu comme un tout organique. Une vision bien éloignée des manuels de scénario…

Le Carnet et les Instants

« Faisant un sort aux idées reçues (la Nouvelle Vague pécherait par un désintérêt vis-à-vis du scénario…), retraçant la trajectoire historique de la place accordée au scénario (de sa relégation à sa réhabilitation, de sa réhabilitation à sa tyrannie normative), il rend hommage aux interactions dynamiques entre les moments de création, entre les ingrédients de l’espace filmique. »

Véronique Bergen, Le Carnet et les Instants, 9 octobre 2018

Lire l’article complet sur le site du Carnet et les Instants

AlloCiné

« Écrire un film : scénaristes et cinéastes au travail se veut, plus qu’un éniéme manuel de scénario, un portrait du cinéma hexagonal actuel, dans sa diversité et ses paradoxes. Un ouvrage qui prouve qu’il n’y pas de règles pour raconter une histoire mais que priment les visions d’auteurs. »

Clément Cuyer, AlloCiné, 14 octobre 2018

Lire l’article complet sur le site d’AlloCiné

The Conversation

« Comment la synergie peut-elle opérer entre scénario et mise en scène ? Apporter une réponse globale et universelle à cette question est impossible. Selon que le réalisateur participe ou pas à l’écriture du scénario, selon le système cinématographique et l’époque du cinéma auxquels on réfère, selon les singularités des scénaristes et des réalisateurs mentionnés, la réponse peut varier. Mais cela n’empêche nullement d’étudier la genèse des films et de tenter de comprendre où et comment (se) joue la création. Cela non pas pour afficher la supériorité du scénario sur la mise en scène, ou l’inverse, mais pour comprendre “ce qui fait le film”. »

The Conversation, 18 octobre 2018

Lire l’article complet sur le site de The Conversation

Extérieur jour

« Dans ce recueil d’entretiens souvent enjoués, l’enjeu était de ne négliger aucun aspect du métier ni aucun pan du cinéma francophone, du film d’auteur le plus singulier aux productions les plus commerciales, en passant par les séries et par les “films du milieu” naguère définis par Pascale Ferran – proposant une vision personnelle, tout en étant accessibles à un large public. Toutes les générations, tous les genres sont ici représentés – et tous les cas de figure, des cinéastes qui écrivent aux scénaristes “professionnels” qui se définissent parfois comme des “mercenaires”. »

Pierre-Louis Cereja, Extérieur jour, 20 octobre 2018

Lire l’article complet sur le blog Extérieur jour

Derniers événements du livre

25/10/2018
Maison européenne des auteurs et des autrices à Bruxelles
Signature/Rencontre

Dernières actualités du livre

« Écrire un film. Scénaristes et cinéastes au travail se veut, plus qu’un éniéme manuel de scénario, un portrait du cinéma hexagonal actuel, dans sa diversité et ses paradoxes. Un ouvrage qui prouve qu’il n’y pas de règles pour raconter une histoire mais que priment les visions d’auteurs. » (Clément Cuyer, AlloCiné, 14 octobre 2018)