Facebook
Instagram
Youtube

Illustrer Proust

Histoire d'un défi

ISBN : 978-2-87449-977-7
Format : 14.5 x 21 cm
Pagination : 224 pages
Prix : 24€
Parution : septembre 2022

« Illustrer Proust m’a toujours paru inconcevable. Comment éviter la représentation prédominante de ce qui n’est qu’un décor, aux dépens de ce qui constitue véritablement la matière d’À la recherche du temps perdu ? », écrivait Yan Nascimbene, illustrateur de Du côté de chez Swann. Mais il s’empressait d’ajouter : « Bien entendu il aurait été absurde de prétendre “enrichir” le texte de mes dessins ! J’espère cependant qu’ils pourront prolonger la rêverie du lecteur… »

Le brillant essai de Jan Baetens présente et discute les réponses successives données par les artistes et leurs éditeurs au désir et à la difficulté d’illustrer Marcel Proust, depuis plus d’un siècle. Il en retrace l’histoire, du premier livre de Proust, Les Plaisirs et les jours (1896), illustré par Madeleine Lemaire, un des modèles de Mme Verdurin, à la nouvelle édition d’Un amour de Swann, « ornée » par Pierre Alechinsky en 2013.

Mélangeant bibliophilie et culture de poche, éditions courantes et impressions de luxe, Pierre Faucheux et Philippe Jullian, Kees Van Dongen et André Brasilier, Maxime Dethomas et Judith Rothchild, notamment, ce livre démontre, images à l’appui, qu’il y a une logique dans la manière dont on illustre Proust. Les changements de goût en matière d’illustration, le profil personnel de chaque artiste, le contexte historique des projets éditoriaux, les rapports enfin d’une publication à l’autre déterminent largement la forme et le contenu des images qui accompagnent le texte de Proust. Cette riche iconographie esquisse un « texte dans le texte », qui aide à relire l’ensemble de la Recherche.

Newsletter