Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Le livre sur le livre

Traité de documentation

Domaine(s) :
Genre(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-299-0
Format : 20 x 26 cm
Pagination : 480 pages
Prix : 38€
Parution : août 2015

Le Traité de documentation. Le livre sur le livre est publié à Bruxelles en 1934 par Paul Otlet (1868 – 1944).

Connu pour être le père des sciences de l’information modernes, Paul Otlet fonde le Mundaneum en 1895 avec Henri La Fontaine (Prix Nobel de la paix en 1913).

Son traité est la synthèse du travail qu’il réalise au sein de cette vaste entreprise destinée à rassembler, à classer et à partager toutes les connaissances du monde. Dans cet ouvrage novateur, il expose ses idées futuristes et visionnaires sur l’information envisagée en fonction de ses différents supports, son organisation et ses modes de circulation. Se basant sur les technologies en cours ou en projet à son époque, telles que la radio, le téléphone ou la télévision, il imagine une sorte de cerveau mécanique qui intègre du son et de l’image, permette de combiner les informations et de les partager grâce à leur mise en réseau. Ce texte qui fait encore référence se montre précurseur de l’informatique et d’Internet.

Avec cette édition 2015, Les Impressions Nouvelles vous proposent de redécouvrir ce texte majeur d’Otlet introuvable depuis longtemps en en publiant un fac-similé accompagné de trois préfaces de Benoît Peeters, Sylvie Fayet-Scribe et Alex Wright.

Découvrez toutes les chroniques et recensions concernant la parution du livre et la réouverture conjointe du Mundaneum en cliquant ici !

Le Carnet et les Instants

« Les Impressions Nouvelles ressortent régulièrement Paul Otlet (1868-1944) du cabinet de travail encombré de fiches, de livres et de journaux en tous genres, où l’on souhaite qu’il ait été, après sa mort, assigné pour l’éternité. Ce “bibliophilanthrope” belge n’aura pas seulement servi de modèle à la massive figure de l’archiviste dans les Cités obscures de Schuiten et Peeters. Il a aussi inspiré à Françoise Levie une riche biographie (2006), puis suscité deux recueils collectifs d’études approfondies (2008 et 2010). Et voici que reparaît en un somptueux volume fac-similé le mythique Traité de documentation couronné de son titre métadiscursif Le livre sur le livre, initialement paru en 1934. […] Qu’Otlet ait été un visionnaire, c’est ce dont atteste pleinement la présente réédition. Alex Wright établit en effet que notre compatriote avait anticipé de dix ans sur les pionniers anglo-américains à qui l’on impute généralement la création du concept de World Wide Web. Peeters le souligne à son tour. […] Et de montrer, extrait à l’appui, comment Otlet préconisait l’interconnexion entre lecteur et information via la conjonction du papier, de la télévision, du cinéma, du phono et du téléphone. N’est-on pas là au cœur même de la démarche dit “multimédia” ? »

Frédéric Saenen, Le Carnet et les Instants n° 188, octobre-décembre 2015

Afficher le PDF de l’article complet

Rotary Contact, bulletin de liaison des clubs Rotary de Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg

« Paul Otlet y propose une remarquable synthèse du savoir sur le livre et le document, en même temps qu’il anticipe internet et l’hypertexte. De quoi donner envie de visiter le Mundaneum à Mons, où son fabuleux héritage documentaire est conservé. »

Bernard Delcord, Rotary Contact, avril 2016

Afficher l’article complet

InaGlobal

« Considéré comme une figure centrale de la documentation moderne, Paul Otlet est connu pour ses avancées importantes dans le domaine de la bibliographie et des sciences de l’information, mais également pour ses nombreuses intuitions intellectuelles qui anticipaient avec un demi-siècle d’avance l’apparition d’Internet. Longtemps oublié par l’Histoire, le documentaliste belge connaît un regain d’attention depuis une vingtaine d’années. En 1993 a été inauguré à Mons le Mundaneum, un centre d’archives destiné à accueillir les collections laissées derrière lui par Paul Otlet, augmenté à partir de 1998 d’un espace d’exposition ouvert au public. De façon conjointe, les recherches engagées sur le sujet se sont mises à préciser les contours de cet homme hors du commun et à analyser l’entreprise gigantesque de classification et de partage du savoir qu’il avait mise en œuvre. Le caractère visionnaire de ses idées et la résonnance qu’elles entretiennent avec la société moderne et les nouvelles technologies sont constamment soulignés. Aujourd’hui, Les Impressions Nouvelles, déjà à l’origine de plusieurs titres incontournables sur le sujet, rééditent fort opportunément Le livre sur le livre, un traité de documentation que Paul Otlet avait publié en 1934, où sont rassemblés les principaux aspects de ses réflexions sur l’organisation de l’information. Porter un regard sur ce pan de notre passé technologique fait ressortir tout l’intérêt de l’héritage intellectuel de celui qui avait inventé un véritable “Google de papier”. »

Louis Wiart, InaGlobal, 1er septembre 2015

Lire l’article complet sur le site de InaGlobal

Cultural Studies Leuven

« And Paul Otlet’s major scientific publication, his Treatise on Documentation, has just been republished in a well-designed facsimile edition. It is an amazing document, not only for those working on the history of science, as well as an excellent preparation for a city trip to Mons (don’t miss Mons 2015, you will regret it!). »

Jan Baetens, Cultural Studies Leuven, 15 septembre 2015

Lire l’article complet sur le site de Cultural Studies Leuven

Blog Lire est un plaisir

« L’intérêt pour Paul Otlet, considéré comme le père des sciences de l’information, n’a cessé de grandir ces dernières années, particulièrement aux États-Unis, où son œuvre a été comparée dans le New York Times à un “Web oublié du temps”. Son Traité de documentation – Le livre sur le livre (1934), ouvrage fondateur et fondamental récemment reparu en fac-similé aux Impressions nouvelles à Bruxelles avec des préfaces de l’écrivain Benoît Peeters, de l’universitaire Sylvie Fayet-Scribe, maître de conférences à Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, et d’Alex Wright, collaborateur du New York Times, est l’aboutissement de son travail inlassable pour rassembler, classer et partager les connaissances. Paul Otlet y propose une remarquable synthèse du savoir sur le livre et le document, en même temps qu’il anticipe Internet et l’hypertexte. La réédition du Traité de documentation, 70 ans après la disparition de son auteur, coïncide avec la réouverture du Mundaneum à Mons, capitale européenne de la Culture en 2015, ville où le fabuleux héritage documentaire légué par Paul Otlet et Henri La Fontaine est conservé. Un ouvrage visionnaire qu’il faut voir… et avoir ! »

Bernard Delcord, Blog Lire est un plaisir, 23 février 2016

Lire l’article complet sur le blog Lire est un plaisir