Facebook
Instagram
Dailymotion
Newsletter

Pierre Mertens

Le siècle pour mémoire

Domaine(s) :
Collection :
ISBN : 978-2-87449-630-1
Format : 15.5 x 22 cm
Pagination : 560 pages
Prix : 24€
Parution : octobre 2018

Né en 1939, Pierre Mertens est un des écrivains majeurs de la Francophonie et de la littérature française. Par l’ampleur de son œuvre couronnée de nombreux prix, dont le Médicis en 1987 pour Les Éblouissements, et plusieurs fois nobélisable, il est sans doute le plus grand écrivain belge vivant.

Mais il est avant tout un témoin de son temps. Comme observateur judiciaire international et défenseur des droits de l’Homme, il a été sur la plupart des fronts de la deuxième moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle : Europe de l’Est, Amérique latine, Moyen-Orient.

Pierre Mertens. Le Siècle pour mémoire raconte sa vie privée et publique et se lit comme un roman à rebondissements, depuis l’engagement de ses parents dans la Résistance jusqu’à ses procès avec la famille royale belge et avec le leader politique flamand Bart De Wever. Antisémitisme, islamisme, féminisme, rien de ce qui importe sur la scène historique européenne et mondiale n’échappe à son attention ni à sa verve.

Fondée sur sept ans de recherches, ainsi que de nombreux entretiens avec Pierre Mertens et près de quatre-vingt témoins, cette biographie entrelace constamment l’Histoire extérieure et l’histoire personnelle de l’écrivain. Le portrait sensible mais sans concession que trace Jean-Pierre Orban fait la lumière sur des épisodes étonnants de la vie de Pierre Mertens et pose des questions essentielles sur les limites éthiques de la littérature : jusqu’où peut-on aller quand on crée ? Quel impact la construction d’une œuvre et d’une vie a-t-elle sur le créateur lui-même, sur ses proches et ses personnages vivants ?

Est également disponible un livre numérique de cette biographie, plus long d’un tiers que l’ouvrage papier et intitulé Pierre Mertens et le ruban de Möbius.

Davantage centrée sur l’imbrication entre la vie et l’œuvre chez Pierre Mertens, cette version comprend des analyses littéraires approfondies de ses textes (romans, essais, opéra, fiction inachevée) et un accent génétique marqué.

À partir de citations développées de pièces inédites (manuscrits, carnets, correspondance) et de documents nouveaux de fonds d’archives européens, ce qui est en jeu ici, c’est de comprendre comment naît et se construit un écrivain. L’image de l’anneau de Möbius, ruban à une seule face au lieu de deux dans un ruban ordinaire, aidant à se figurer le basculement incessant, sans frontière nette, entre vie et œuvre, autant qu’entre réel et fictionnel.

Cette version vise ainsi à aller plus loin encore dans la connaissance de l’œuvre de Pierre Mertens et des sujets qui lui sont liés. À ce titre, il fournit des compléments d’information sur certains épisodes ou aspects présentés dans la version imprimée : ainsi, entre autres, le procès Auschwitz à Francfort (1963-65), les rapports entre Pierre Mertens et Conrad Detrez, la déclaration de Caroline Lamarche sur la belgitude ou une « lettre ouverte » à la journaliste Élisabeth Burdot, ancienne compagne de Mertens.

Cette double parution non identique constitue une autre originalité du projet biographique mené ici.

Le Soir

« Cette biographie fouillée est l’un des événements de la rentrée littéraire. Il vient rappeler à ceux qui l’auraient oublié, révéler à ceux qui l’ignorent, le rôle central que l’écrivain a joué, depuis la fin des années soixante, dans le monde des Lettres. »

Nicolas Crousse, Le Soir, 6-7 octobre 2018

Afficher le PDF de l’article complet

Blog LIVRaisons

« L’approche littéraire de Jean-Pierre Orban fut l’instrument idéal de ce travail de longue haleine qui aboutit à la double parution d’un gros volume papier et d’une version numérique complémentaire. »

L’article évoque également la rencontre du 9 octobre 2018 à Chapitre XII (Bruxelles) et transcrit l’intervention élogieuse de Jacques De Decker sur la biographie.

Jean Jauniaux, Blog LIVRaisons, 11 octobre 2018

Lire l’article complet sur le blog LIVRaisons

Blog Les plaisirs de Marc Page par Willy Lefèvre

Le 15 octobre 2018, nous assistons aux causeries entre Jean-Pierre Orban et Willy Lefèvre sur la biographie de Pierre Mertens et sur les romans passés et à venir, où il est notamment question de la déconstruction d’un processus biographique de déconstruction.

Voir l’entretien sur le blog Les plaisirs de Marc Page par Willy Lefèvre

BX1 (Le Cour(r)ier recommandé)

Pour connaître la vie d’un auteur, rien ne vaut le regard… d’un autre auteur. L’écrivain Jean-Pierre Orban est l’invité de l’émission culturelle LCR le mercredi 24 octobre 2018 pour la biographie Pierre Mertens. Le siècle pour mémoire, pour laquelle il a pris tous les risques et les assume.

Voir l’émission sur le site de BX1

La Libre Belgique

« Dans une très belle écriture, elle se lit comme le roman passionnant d’un homme, d’une œuvre, des combats divers d’une génération. Un livre qui donne une furieuse envie de (re)lire ses romans, même si Pierre Mertens semble partagé entre le plaisir d’une si forte biographie, jamais hagiographique, et la gêne devant les détails rapprochés, parfois plus intimes, de la vie d’un homme et de ses proches. »

L’article comprend un long entretien avec Pierre Mertens.

Guy Duplat, La Libre Belgique, 29 octobre 2018

Afficher le PDF de l’article complet

Blog LIVRaisons

« Ce livre fera école dans l’histoire de cet exercice littéraire si complexe qu’est la biographie d’un écrivain. Sans doute la clé du fulgurant résultat est ici, pour une grande part, dû à l’alchimie de l’écriture littéraire du biographe: une écriture, un style, une phrase, une construction narrative, une liberté formelle propres au roman. Sans cette énergie de l’écriture, il est à parier que le biographe aurait eu mille occasions de se décourager devant son sujet, imprévisible souvent, confronté à ce ruban de Moébius qui, à force de tournoyer, rend Mertens aveugle à sa propre vie et à la ligne de fracture entre le vrai et le faux, le réel et l’imaginaire, la vie et le roman. »

L’article contient également un lien vers l’enregistrement sonore de la rencontre du 14 novembre 2018 à 17h30 à la librairie Le Furet du Nord de Louvain-la-Neuve.

Jean Jauniaux, Blog LIVRaisons, 18 novembre 2018

Lire l’article complet sur le blog LIVRaisons

En attendant Nadeau

« À la lecture de l’enquête biographique, quelquefois minutieuse à l’excès, on voit peu à peu se dessiner la figure d’un des rares intellectuels européens francophones d’envergure de ces cinquante dernières années. […] Nul doute que l’enracinement bruxellois obstiné du romancier, souligné par son biographe, qui l’aura tant de fois rejoint au sommet de sa tour de Boisfort, son observatoire, lui aura permis à la fois de conforter sa “belgitude” et de pressentir tous les vents mauvais soufflant sur l’Europe contemporaine. »

Jacques Darras, En attendant Nadeau, 4 décembre 2018

Lire l’article complet sur le site de En attendant Nadeau

L’Écho

« Le dernier livre d’entretiens avec Mertens remontait à 1989 : Orban s’est emparé de cette lacune pour tenter de démêler le vrai du faux dans une vie et une œuvre qui n’ont eu de cesse de s’imbriquer. Sans offrir de véritables “scoop” sur la vie privée de l’homme, cette biographie parue aux Impressions Nouvelles se décline en deux versions, papier et numérique : “courte” de 560 pages et “longue”, d’un tiers supplémentaire. »

Aliénor Debrocq, L’Écho, 8 décembre 2018

Lire l’article complet sur le site de L’Écho

Le Courrier

« En Belgique comme en Suisse, les écrivains n’occupent guère le débat d’idées. Rares sont ceux qui portent une parole autre que celle de leur œuvre en prenant position sur des questions politiques, sociales ou de société. Dans ces contrées satellitaires par rapport au “grand” Paris, on se méfie encore des mots, et parler trop haut est souvent mal vu. L’écrivain Pierre Mertens fait figure d’exception à cette loi de la discrétion. C’est ce qui a incité Jean-Pierre Orban, écrivain et chercheur belge, à entreprendre une enquête biographique sur la vie privée et publique de cet homme-époque. Paru à l’enseigne des Impressions nouvelles, Pierre Mertens. Le siècle pour mémoire risque le pari périlleux de restituer les multiples facettes d’une vie toujours en cours, démultipliée sur les terrains de la fiction, de l’essai personnel, de la justice et de la presse d’opinion. »

Maxime Maillard, Le Courrier, 13 décembre 2018

Afficher l’article complet

Le Carnet et les Instants

« Pour écouter la musique Mertens, il tend les fils d’une portée qui fait entrer en résonance passion de la littérature et passion de la justice, clandestinité et visibilité médiatique. C’est dans un même mouvement – au sens musical du terme – qu’Orban noue les rencontres décisives (Cayrol, Cortázar, Pasolini, Kundera, Semprún, Vassilikós pour n’en citer que quelques-uns) , les femmes, la judéité apprise tardivement, le droit international, les missions en tant qu’observateur judiciaire, la redécouverte du manuscrit du “roman américain”, le projet abandonné sur de Staël, l’amour de la musique. […] Excédant le registre de la biographie et de l’essai, Orban a campé Mertens en personnage d’une contre-épopée, exauçant peut-être le vœu secret de tout romancier. »

Véronique Bergen, Le Carnet et les Instants, 1er janvier/1er mars 2019

Lire le dossier complet (avec entretiens de Orban et Mertens) sur le site Calameo

Le Vif L’Express

« Êtes-vous heureux, en définitive, du travail réalisé par Jean-Pierre Orban ? Le contrat, extrêmement audacieux, que j’avais passé avec lui était d’accepter de ne pas prendre connaissance du livre avant sa parution. C’est un risque que j’ai couru, mais je n’ai pas de quoi me plaindre : ça marche le tonnerre ! Si le débat qu’il suscite se maintient à une certaine altitude, comme jusqu’à présent, c’est la preuve alors qu’on a fait un magnifique travail. »

Propos de Pierre Mertens recueillis par Eric de Bellefroid, Le Vif L’Express, 3 janvier 2019

Afficher l’entretien complet

Livres Hebdo

« Une élégante et imposante biographie du grand écrivain belge Pierre Mertens. »

Emmanuel Pierrat, Livres Hebdo, 4 janvier 2019

Lire l’article complet sur le site de Livres Hebdo

Points Critiques – UPJB

« Une merveille réussite ! Orban a intelligemment évité de se faire phagocyter par l’extraordinaire orateur qu’est Pierre Mertens. Si son livre est passionnant, c’est qu’il a tout d’une enquête, évitant la souricière du panégyrique, et suscitant chez les lecteurs le désir de découvrir – et c’est l’essentiel – l’œuvre de Pierre Mertens. […] Jean-Pierre Orban trace un portrait fidèle, je crois, du grand écrivain, tout en épinglant chez ce dernier ses ambiguïtés et son inséparable “mentir-vrai”. »

Antonio Moyano, Points Critiques – UPJB, janvier/février 2019

Afficher le PDF de l’article complet

TV5 Monde (64′ Le Monde en français)

Le 20 janvier 2019, Jean-Pierre Orban raconte la vie d’engagement de l’écrivain Pierre Mertens sur le plateau du « 64′ Le Monde en français ».

Voir l’émission sur Youtube

Continents manuscrits

« Le maître-mot de la génétique biographique orbanienne est donné en titre de la version numérique ; il s’agit du ruban de Möbius. Curiosité mathématique au départ, elle montre qu’on peut parcourir les deux côtés d’un ruban en torsion tout en restant sur une seule surface. Autrement dit, s’agissant d’un texte littéraire, sommes-nous dans la vie réelle ou l’invention fictionnelle ? C’est à la fois tout l’un et tout l’autre. S’agit-il de mensonge ou de vérité, pour reprendre les termes d’Aragon ? Mentir c’est dire vrai, et dire vrai c’est mentir. »

Daniel Delas, Continents manuscrits, 1er février 2019

Lire l’article complet sur le site de Continents manuscrits

Espace des libertés – Centre d’action laïque

« Le résultat est ébouriffant, à l’image de l’écrivain. Rebondissements politiques, amitiés littéraires, ruptures sentimentales : le cours du récit suit l’imaginaire flamboyant de Mertens qui, sans le gruger, entraîne l’auteur sur des chemins qui traversent l’histoire de la pensée et de la Belgique. […] L’incroyable biographie de Jean-Pierre Orban nous offre […] une absolue maîtrise du genre. »

Espace des libertés – Centre d’action laïque n° 476, février 2019

Lire l’article complet sur le site du Centre d’action laïque

RTBF – Musiq3 (À portée de mots)

Le 17 février 2019, dans l’émission sur la musique et les lettres d’Axelle Thiry, Pierre Mertens est invité à parler du livre que Jean-Pierre Orban lui a consacré dans le cadre d’une conversation de plus d’1h à l’humeur vagabonde sur différents sujets abordés dans la biographie. Il est également à l’origine de la programmation musicale qui vient ponctuer l’interview. Cette émission sera suivie d’un autre entretien avec l’auteur de l’ouvrage.

Écouter le podcast sur le site Auvio

Parutions.com

« L’ouvrage que Jean-Pierre Orban consacre à Pierre Mertens, fruit de plusieurs années de travail, impressionne par son volume. Il tombe aussi à point nommé, au moment où l’écrivain est en passe de fêter ses 80 ans, et comble une lacune dans l’historiographie des lettres belges à propos de l’un de ses plus célèbres représentants. Mais surtout, il illustre à merveille la difficulté (l’impossibilité ?) inhérente à l’écriture de la biographie d’un vivant. »

Frédéric Saenen, Parutions.com, 22 février 2019

Lire l’article complet sur le site Parutions.com

RTBF – Musiq3 (À portée de mots)

Le 31 mars 2019, c’est au tour de Jean-Pierre Orban d’être interviewé par Axelle Thiry dans son émission dominicale « À portée de mots ».

Écouter le podcast sur le site Auvio

Derniers événements du livre

26/01/2019
Maison CFC à Bruxelles
Signature/Rencontre
14/11/2018
Librairie Furet du Nord à Louvain-la-Neuve
Signature/Rencontre
07/11/2018
Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
Signature/Rencontre
22/10/2018
Librairie Tropismes à Bruxelles
Signature/Rencontre
09/10/2018
Librairie Chapitre XII à Bruxelles
Signature/Rencontre

Dernières actualités du livre

Spectaculaire double page dans Le Soir célébrant la parution de la biographie Pierre Mertens. Le siècle pour mémoire signée Jean-Pierre Orban, contenant un long entretien avec Monsieur Mertens mené par Nicolas Crousse et une recension du livre par Pierre Maury.